Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le trio KTM malchanceux en France

Le trio KTM malchanceux en France

Après être parti de la pole pour la première fois de sa carrière, Marc Márquez a chuté au Mans dimanche dernier, et ses co-équipiers Cameron Beaubier et Sturla Fagerhaug ont connu le même sort.

Les trois représentants de KTM ont chuté lors de l’épreuve 125cc du Mans dimanche dernier, qui a été marquée par un impressionnant record de chutes.

Marc Márquez a particulièrement manqué de chance puisqu’après être monté sur le podium à Jerez et être devenu le deuxième détenteur de pole position le plus jeune de l’histoire, l’espagnol a chuté alors qu’il luttait pour la seconde place contre Joan Olivé, les deux pilotes ayant chuté en même temps dans le cinquième tour.

Márquez a commenté, “J’étais assez à l’aise sur ma moto. Nous avions trouvé de bons réglages et ma KTM fonctionnait vraiment très bien. C’était juste de la malchance que quelqu’un chute juste devant moi et je n’ai pas pu l’éviter.”

Le jeune espagnol a ajouté, “La moto n’était pas très endommagée. J’ai essayé de continuer mais le guidon était tordu et je ne pouvais pas piloter confortablement. J’ai de nouveau chuté dans la ligne droite et après ça j’ai dû rentrer aux stands. Le point positif de ce week-end a été ma première pole et le fait que j’étais bien placé au moment de ma chute. Maintenant je vais me préparer pour le Mugello.”

Parmi les 17 autres pilotes qui n’ont pas terminé la course, l’américain Cameron Beaubier s’est en plus fracturé le poignet gauche, tandis que Sturla Fagerhaug, le Red Bull MotoGP Rookie qui pilotait en wildcard pour KTM, a chuté à deux reprises.

Francesco Guidotti, le team manager, a commenté, “Cameron a une petite fracture au bras gauche près du poignet. En raison de son jeune âge, une partie de la fracture est dans la partie plus tendre de l’os. Il ne pilotera probablement pas au Mugello mais nous devrons attendre pour en savoir plus.”

Sturla Fagerhaug, qui s’était qualifié en dernière position sur la grille pour ses débuts dans le Championnat du Monde, a de son côté affirmé, “Mon départ a été correct. J’ai doublé quelques pilotes devant moi et j’avais un bon rythme. J’ai progressivement gagné en confiance au niveau de l’adhérence et tour après tour j’ai essayé de rattraper le groupe qui était devant moi. Puis j’ai perdu l’arrière.”

“C’était assez énervant parce que j’étais dans le top 15. La moto allait bien, malgré quelques petits soucis, alors je suis reparti, mais j’ai de nouveau chuté et c’était terminé. Je n’ai pas vraiment réussi à faire ce que j’espérais ce week-end mais la météo a tout compliqué. J’espère mieux faire la prochaine fois.”

Tags:
125cc, 2009, GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›