Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Vermeulen analyse sa course du Mans

Vermeulen analyse sa course du Mans

L’australien admet avoir changé de moto un peu trop tôt.

Chris Vermeulen est l’un des quatre pilotes qui se sont imposés dans une course avec changement de moto suite à l’introduction de la règle en 2006, et était de retour sur les lieux de sa victoire le week-end dernier à l’occasion du Grand Prix de France. Les circonstances étaient cette fois différentes -puisque la piste est passée de ‘mouillée’ à ‘sèche’, mais l’australien est tout de même repassé par les stands du Mans afin de changer de Suzuki GSV-R.

“Les conditions étaient inversées par rapport à celles d’il y a quelques années, lorsque nous nous étions imposés ici. Savoir à quel moment rentrer a été très compliqué, et avec le recul, nous sommes peut-être rentrés trop tôt,” a admis Vermeulen après avoir terminé en sixième position, son meilleur résultat depuis le début de la saison.

“Quand on est sur la piste, il est difficile de savoir qui est rentré et qui utilise quels pneus. J’ai vu Rossi rentrer et ressortir avec des slicks. Puis je l’ai vu chuter alors j’ai pensé que ce n’était pas une bonne idée. Nous avons obtenu de bons points et notre meilleur résultat cette saison, alors ça a plutôt bien marché.”

Si certains pilotes ont brièvement envisagé de prendre le départ de la course sur slicks pour avoir un avantage sur leurs adversaires, l’arrivée tardive du soleil les a empêché de prendre de tels risques, et certains d’entre eux se sont en plus fait de belles frayeurs sur pneus pluie.

“Il y avait des portions de piste complètement sèches lorsque nous sommes partis, et elles brûlaient les pneus pluie. On arrivait ensuite sur un virage complètement trempée. C’était un pari risqué, mais au final la piste était plus ou moins sèche,” a expliqué le pilote du team Rizla Suzuki, avant d’aborder la prochaine épreuve de la saison.

“Ce sera compliqué pour nous au Mugello. La Suzuki n’est pas la plus rapide, ce n’est pas un secret, alors la longue ligne droite va sûrement nous faire du mal. Nous venons néanmoins d’obtenir un bon résultat et nous espérerons faire mieux la prochaine fois.”

Tags:
MotoGP, 2009, GRAND PRIX DE FRANCE, Chris Vermeulen, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›