Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone se félicite de la compétitivité de ses gommes en Italie

Bridgestone se félicite de la compétitivité de ses gommes en Italie

Le manufacturier japonais a confirmé la polyvalence de ses pneus au Mugello, où les trois premiers pilotes avaient choisi des pneus différents.

Dimanche dernier, les pilotes du podium avaient fait des choix de pneus différents pour la première fois depuis l’entrée en vigueur de la règle du pneu unique. Casey Stoner, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ont terminé la course avec des combinaisons de slick différentes, une conséquence de leurs affinités avec chacune des gommes proposées.

“Nous pouvons dire qu’il y avait deux causes à cela: le style de pilotage et les caractéristiques de chaque moto,” a expliqué Tohru Ubukata, le responsable du développement des pneus de compétition chez Bridgestone. “Au Mugello, les caractéristiques de chaque moto et les différences de style de pilotage sont plus visibles en raison du tracé particulier du circuit - très rapide et fluide. Cela signifie que les différentes gommes que nous avions amenées ont eu un effet notable pour chaque pilote et chaque moto, et les préférences individuelles ont donc davantage été exprimées.”

“Les teams ont choisi leur slick Bridgestone en fonction de ce qu’ils avaient observé durant les essais et les qualifications de samedi, et ont donc utilisé la gomme qui avait été la plus efficace pour eux. Nous avons néanmoins vu que les pneus pluie ont été performants jusqu’à ce que les pilotes puissent directement passer sur slick.”

Le manufacturier japonais avait amené pour la première fois de l’année des pneus arrière durs pour le Grand Prix Alice d’Italie, qui ont été utilisés par huit pilotes pour la seconde partie de la course sur piste sèche. Ubukata a cependant été davantage impressionné par le pneu avant dur. Les conditions météo variées du week-end ont montré que les pneus pouvaient être efficaces quelle que soit la météo, et qu’ils étaient plus sûrs pour les pilotes.

“Même sur la piste trempée et avec le froid que nous avons eus pour la course, le slick Bridgestone en gomme dure s’est très bien comporté et a offert une bonne régularité, et ceci prouve que les gommes medium et dures sont suffisamment polyvalentes pour couvrir toutes les situations allant du mouillé au sec,” a conclu le manager japonais.

Tags:
MotoGP, 2009, GRAN PREMIO D'ITALIA ALICE, Xtrem Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›