Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa redécouvre la piste de Laguna Seca

Pedrosa redécouvre la piste de Laguna Seca

Absent de la course de Laguna l’an dernier, Dani Pedrosa pilotait sur Bridgestone en Californie pour la première fois vendredi après-midi et a signé le quatrième temps de la première séance d’essais du week-end.

Dani Pedrosa a conclu la première séance d’essais du Grand Prix Red Bull des Etats-Unis en quatrième position sur la feuille de temps et a affirmé qu’il pouvait encore progresser sur les pneus Bridgestone avec lesquels il pilotait pour la première fois en Californie.

Sur un total de 31 tours de piste, Pedrosa a effectué son meilleur temps en 1’22.637 et semble aller mieux suite à ses récentes blessures.

A Assen, l’espagnol avait abandonné après avoir chuté alors qu’il pilotait malgré la douleur infligée par sa blessure à la hanche. Bien qu’il n’ait pas encore totalement récupéré, Pedrosa est en bien meilleure forme que l’an dernier à Laguna, puisqu’il avait abandonné dès le vendredi soir à cause des blessures qu’il avait contractées en Allemagne quelques temps auparavant.

A seulement un petit peu plus d’une demi-seconde de Valentino Rossi, pilote le plus rapide vendredi, Pedrosa est revenu sur la séance en disant, “C’était bien d’être de retour sur la piste. Au début j’ai pris mon temps et j’ai essayé de prendre du rythme, et j’ai finalement attaqué un peu plus. Nous ne sommes pas encore assez proches du sommet mais c’est déjà bien pour une première sortie.”

Le pilote du team Repsol Honda a ajouté, “Les sensations sont différentes avec les pneus Bridgestone et ils se comportent bien, alors nous essayerons de progresser samedi.”

Au sujet de sa condition physique, Pedrosa a ajouté, “Nous avons fait quelques tours et ma hanche était un peu douloureuse à la fin, mais ce n’était pas trop grave et j’ai pu piloter normalement. C’est important ici parce que c’est un circuit sur lequel la machine part en wheelies et secoue beaucoup, alors il faut être capable de la contrôler.”

Tags:
MotoGP, 2009, RED BULL U.S. GRAND PRIX, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›