Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone envisage des pneus asymétriques pour Laguna Seca 2010

Bridgestone envisage des pneus asymétriques pour Laguna Seca 2010

Ubukata commente le challenge de Laguna Seca et les chutes de Lorenzo et de Stoner.

Les basses températures des pneus ont été un facteur clé des deux chutes qui ont marqué le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis, celles de Jorge Lorenzo et de Casey Stoner durant les qualifications, et qui sont survenues lorsque les deux pilotes venaient de mettre des slick neufs. Bridgestone analyse actuellement les données enregistrées au cours du week-end de compétition, et envisage une stratégie différente pour l’épreuve californienne de l’an prochain.

“Les données concernant les températures que nous avions collectées l’an dernier nous ont permis de prédire que la différence de température entre les épaules gauche et droite des pneus n’allaient être que de quelques degrés Celsius, et nous avions préparé nos pneus pour ce week-end à partir de ces données,” a expliqué Tohru Ubukata, responsable du développement des pneus de compétition chez Bridgestone.

“Cette année, les pneus sont beaucoup plus polyvalents et peuvent être utilisés dans beaucoup plus de situations que l’an dernier, et nous avons donc amené des pneus avec une seule gomme à Laguna parce que nous pensions qu’il conviendrait aux conditions. Nos prédictions concernant les températures étaient correctes, et la différence entre les épaules droite et gauche a été similaire à celle que nous avions au Mugello et à Assen, où nous avions utilisé le même type de pneu.”

“Je soutiens notre choix de pneus pour ce week-end, mais nous devons évidemment analyser les données collectées au cours du week-end afin de poursuivre le développement et envisager des pneus asymétriques pour Laguna l’an prochain,” a ajouté le japonais.

La longueur du circuit de Laguna Seca a aussi contraint les pilotes à boucler davantage de tours pour mettre leurs pneus à température, une situation qui explique les chutes sur pneus neufs en qualifications et au début de la course de dimanche. Ubukata a également souligné que la topographie particulièreme de la piste présentait un challenge important.

“Les pneus génèrent naturellement de l’adhérence lorsqu’on met suffisamment de poids dessus, mais dans les virages trois et dix en particulier, les pilotes avaient plus de mal à mettre du poids sur le pneu arrière parce que ce sont des virages descendant, et le poids est donc transféré sur l’avant de la moto, ce qui diminue l’adhérence à l’arrière. Il y a moins de virages à droite à Laguna et l’épaule droite du pneu est moins sollicitée. Aussi, l’épaule droite refroidit entre les différents virages à droite, d’autant plus que la température ambiante était assez basse.”

Tags:
MotoGP, 2009, RED BULL U.S. GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›