Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Rossi fait craquer Lorenzo et triomphe à Brno

Vainqueur d'un nouveau duel contre Jorge Lorenzo, Valentino Rossi fait un nouveau pas vers le titre MotoGP 2009 et compte désormais 50 points d’avance en tête du Championnat du Monde.

Valentino Rossi a de nouveau battu son co-équipier Jorge Lorenzo au Grand Prix Cardion AB de République Tchèque suite à la chute du jeune espagnol qui était juste devant Rossi en tête de la course à cinq tours de l’arrivée. Rossi repartira de Brno avec un avantage de 50 points dans la course au titre à six courses de la fin de la saison.

Devant plus de 140 000 personnes, Rossi et Lorenzo avaient pris près de dix secondes d’avance sur leurs concurrents lorsque ce dernier craqua sous la pression du Champion du Monde en titre, abandonnant pour la deuxième fois de suite et laissant filer Rossi vers la victoire. Incapable de suivre le rythme des pilotes Yamaha, Dani Pedrosa est resté seul à la troisième place pendant presque toute la course, et a franchi la ligne d’arrivée en seconde position, onze secondes derrière Rossi.

Derrière la star du team Repsol Honda, Toni Elías et Andrea Dovizioso, le co-équipier de Pedrosa, se sont battus pour la dernière place sur le podium, et Elías, du team San Carlo Honda Gresini, est parvenu à conserver son avantage sur l’italien. Renouvelant son podium de 2008 à Brno, Elías a parfaitement réagi après avoir appris qu’il ne courrait plus pour Gresini l’an prochain.

Juste derrière Dovizioso, Loris Capirossi a pris la cinquième place pour le team Rizla Suzuki. Nicky Hayden est quant à lui sixième, une bonne performance étant donné son départ en huitième position sur la grille.

Son compatriote Colin Edwards (Monster Yamaha Tech 3) sera quant à lui déçu de ne finir que septième alors qu’il était cinquième au départ, et les deux américains tenteront de se classer dans le top cinq à domicile lors de la prochaine course qui aura lieu à Indianapolis.

Complètent le top dix MotoGP de Brno Alex de Angelis (San Carlo Honda Gresini), James Toseland (Monster Yamaha Tech 3) et le français Randy de Puniet (LCR Honda).

Freinant trop tard dans le dernier tour, Mika Kallio a percuté Marco Melandri dans un incident qui s’est terminé dans le bac à gravier pour les deux pilotes, et qui a logiquement déclenché la colère de l’italien.

Tags:
MotoGP, 2009, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›