Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des pneus arrière asymétriques pour le ‘Brickyard’

Des pneus arrière asymétriques pour le ‘Brickyard’

Bridgestone, fournisseur de pneus officiel du MotoGP, amènera des pneus arrière asymétriques à Indianapolis afin de contrebalancer les dix virages à gauche et six à droite de la piste américaine.

Avec une piste composée de sections aux caractéristiques différentes et une majorité de dix virages à gauche contre seulement six à droite, le Grand Prix Red Bull d’Indianapolis propose un challenge unique au fournisseur de pneus Bridgestone.

Le manufacturier japonais a donc décidé de fournir aux pilotes des pneus avant slicks medium et durs, avec des pneus durs et extra-durs (asymétriques) pour l’arrière.

La piste de l’Indianapolis Motor Speedway est considérée comme une piste abrasive, faisant donc de l’endurance un des défis clés de l’épreuve, tandis que la stabilité sur les freinages peut être problématique étant donnée la multitude de virages à passer en première et seconde vitesses, d’où la décision de Bridgestone de fournir des pneus avant slicks medium et durs.

Tohru Ubukata, directeur du développement des pneus de compétition chez Bridgestone, explique, “Indianapolis, c’est un peu comme trois pistes en une, avec la première section qui a été conçue pour le MotoGP, la partie intérieure de la Formule 1 et le traditionnel ovale, et il y a donc plusieurs changements de revêtement en un même tour. Le circuit est globalement très abrasif mais son niveau d’agressivité sur les pneus changent avec les différents revêtements, ce qui signifie que nos pneus traversent plusieurs conditions de piste différentes à chaque tour.”

“La partie intérieure est constituée d’une succession de virages lents suivie d’une grosse accélération et le circuit est aussi exigeant avec le pneu avant à cause des freinages très durs. Nous avons choisi nos pneus asymétriques pour cette course parce que le circuit use davantage le flanc gauche des pneus que le côté droit - il y a plus de virages à gauche et les virages les plus rapides sont généralement à gauche.”

De son côté, Hiroshi Yamada, manager du département Motorsport de Bridgestone, commente, “Bridgestone a accumulé énormément d’expérience à Indianapolis grâce à notre engagement dans l’IndyCar Series et dans le Championnat du Monde de Formule 1, et Valentino (Rossi) s’est imposé avec nos pneus l’an dernier lors de la toute première course MotoGP sur ce circuit, alors nous avons un bon palmarès ici.”

“Les conditions de la première course à Indianapolis avaient été très dures, avec les vents très forts et la pluie de l’ouragan Ike, alors tout le monde espère avoir une bonne course et une météo normale cette année. Le marché américain est important pour Bridgestone Corporation et ce sera donc un week-end clé pour nous, et je suis certain que nous pourrons jouer notre rôle dans une nouvelle course serrée et riche en suspens.”

Tags:
MotoGP, 2009, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›