Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo s’impose à Indy suite aux chutes de ses rivaux

Lorenzo s’impose à Indy suite aux chutes de ses rivaux

Jorge Lorenzo triomphe pour la troisième fois de la saison 2009 à Indianapolis tandis que son co-équipier Valentino Rossi et son rival espagnol Dani Pedrosa ont tous deux chuté au Brickyard.

La course au titre de Champion du Monde MotoGP 2009 est de nouveau grande ouverte suite à la victoire de Jorge Lorenzo au Grand Prix Red Bull d’Indianapolis, alors que Valentino Rossi, son co-équipier chez Fiat Yamaha et leader du classement général, a abandonné pour la première fois de l’année.

Seul pendant une bonne partie de la course suite à la chute de l’italien, Lorenzo a franchi la ligne d’arrivée avec un avantage de 9.5s et a réduit son retard sur Rossi dans le classement de 50 à 25 points, à cinq courses de la fin de la saison.

Derrière Lorenzo, Alex de Angelis du team San Carlo Honda Gresini monte sur le podium MotoGP pour la première fois de sa carrière grâce à une excellente performance depuis la quatrième position sur la grille de départ. La pilote originaire de Saint Marin est toujours à la recherche d’un guidon pour la saison prochaine et aura de nouveau l’occasion de prouver son talent le week-end prochain lors de son GP national.

Nicky Hayden a lui aussi été brillant après s’être qualifié en sixième position, et a renouvelé son podium à Indianapolis de 2008 avec cette fois la troisième place - son meilleur résultat en date avec Ducati. Hayden a pris le dessus sur Andrea Dovizioso malgré une énorme pression mise par le pilote italien qui a pris sa place chez Repsol Honda, qui se contentera donc d’une nouvelle quatrième place.

Le Champion du Monde Valentino Rossi a chuté dans le neuvième tour alors qu’il luttait pour la tête de la course contre Lorenzo. L’italien est parvenu à repartir en piste avant d’abandonner quelques tours plus tard à cause des dégâts trop importants subis par sa Yamaha M1. Il s’agit de son premier abandon depuis la course de Valence de 2007.

En début d’épreuve, Dani Pedrosa avait lui aussi chuté, dans le quatrième tour, alors qu’il menait la course après l’un de ses traditionnels départs-canons depuis la pole position. Le jeune espagnol a courageusement remis sa RC212V sur deux roues pour reprendre la course, et était finalement remonté en 10ème position au levé du drapeau à damier.

Renforçant la présence américaine dans le haut du classement, Colin Edwards (Monster Yamaha Tech 3) a fini la course en cinquième position, tandis que Marco Melandri (Hayate Racing) a chuté en fin de course lorsqu’il se battait pour la sixième position avec James Toseland (Monster Yamaha Tech 3). La mésaventure du pilote italien permet au britannique d’égaler de nouveau son meilleur résultat en MotoGP.

Figurent également dans le top dix Loris Capirossi (Rizla Suzuki), Mika Kallio (Ducati) et Toni Elías (San Carlo Honda Gresini). Mention spéciale pour Aleix Espargaró, pilote-remplaçant chez Pramac Racing, qui a marqué ses premiers points en terminant 13ème de sa toute première course en MotoGP.

Tags:
MotoGP, 2009, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›