Achat de billets
Achat VidéoPass

Aoyama: la révélation 2009 de la catégorie 250cc

Aoyama: la révélation 2009 de la catégorie 250cc

Retour sur l’excellente saison d’Hiroshi Aoyama, les efforts d’Álvaro Bautista dans la course au titre 250cc et les frustrations du Champion du Monde Marco Simoncelli.

De retour sur Honda pour la saison 2009, Hiroshi Aoyama a été la révélation du Championnat du Monde 250cc cette année en relançant le constructeur japonais dans la catégorie intermédiaire. Le pilote du Team Scot Racing a fait preuve d’autant d’intelligence en course que de régularité depuis le début de la saison, et s’est imposé à trois reprises, à Jerez, Assen et Donington.

Le natif de Chiba n’a manqué le top cinq que deux fois cette année et est monté sur le podium à six reprises, pour mener la course au titre avec treize points d’avance sur Álvaro Bautista avant les quatre dernières courses de l’histoire de la catégorie 250cc, qui sera remplacée par le Moto2 l’an prochain. En 2010, Aoyama pourrait poursuivre sa carrière dans la nouvelle catégorie dont les moteurs seront fournis par Honda, mais ses performances lui permettront peut-être de remporter une place en MotoGP.

Bautista a de son côté déjà signé avec Rizla Suzuki pour 2010 et quittera donc le team Mapfre Aspar en fin d’année.

Le jeune espagnol réalise une bonne saison malgré de mauvais débuts avec un abandon lors de la première manche au Qatar -où il était en pole- et était sur la première marche du podium au Japon et à Barcelone.

Sa chute en fin de course à Assen a cependant été l’un des moments clés de la saison puisqu’il n’a pas pu se remettre à la poursuite de Aoyama dans la course au titre depuis, malgré ses récentes apparitions sur le podium.

La saison du Champion du Monde en titre, Marco Simoncelli, a été en dents de scie, et après s’être blessé durant la pré-saison et avoir manqué la première course de la saison, l’italien n’avait toujours pas marqué de point à l’approche de la troisième course de l’année.

Le pilote du team Metis Gilera compte quatre victoires cette année - dont trois sur les cinq dernières courses - mais ses abandons à Barcelone et à Misano le laissent à quarante points de Aoyama dans le classement général. Simoncelli rejoindra le team San Carlo Honda Gresini l’an prochain pour sa première année en MotoGP.

Quatrième du classement 250cc, Héctor Barberá du Team Pepe World courra lui aussi dans la catégorie reine l’an prochain et a aussi souffert de son irrégularité cette saison. Vainqueur lors de la première course au Qatar et la plus récente à Misano, Barberá s’est classé deux fois hors du top dix et cinq fois dans le top cinq. Désormais à quelques points de Simoncelli dans classement général, il pilotera pour le projet MotoGP Aspar Ducati en 2010.

Mattia Pasini du Team Toth a de son côté essayé la Ducati du team Pramac Racing en République Tchèque mais n’a toujours pas annoncé ses intentions pour l’an prochain. L’italien a abandonné à cinq reprises cette année mais s’est imposé à domicile au Mugello et a obtenu deux belles secondes places à Brno et Misano, où la victoire ne lui a échappé que pour quelques fractions de seconde.

Son compatriote Raffaele de Rosa (Scot Racing) effectue une bonne première saison en 250cc et s’est classé dans les point à chaque course. Héctor Faubel compte quant à lui un abandon et un podium à son actif, et occupe la septième place du classement.

Complètent le top dix Alex Debon, Thomas Luthi et Roberto Locatelli qui court toujours après de bons résultats, près d’une dizaine d’années après son titre 125cc. L’italien était sur le podium du dernier GP de France à côté de son co-équipier Marco Simoncelli.

Tags:
250cc, 2009

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›