Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Simoncelli peut croire au titre

Simoncelli peut croire au titre

Bien qu’il ne soit plus qu’à douze points d’Hiroshi Aoyama dans le classement du Championnat du Monde 250cc, Marco Simoncelli reste concentré sur ses propres performances plutôt que de s’inquiéter de son rival japonais.

L’incapacité de Marco Simoncelli à marquer des points lors de deux premières manches de la saison 2009 n’aura pas vraiment empêché l’italien de défendre son titre de Champion du Monde, comme en 2008 lors de sa conquête du titre mondial.

Le pilote du team Metis Gilera a remporté l’épreuve interrompue par le drapeau rouge à Phillip Island le week-end dernier, et est revenu à douze points d’Hiroshi Aoyama, le leader de la catégorie, à deux courses de la fin de la saison.

Ayant manqué la première course de l’année au Qatar à cause d’une blessure et terminé 17ème au Japon lors de la course suivante, Simoncelli a largement rattrapé son retard en s’imposant à six reprises cette saison, soit autant de fois que l’an dernier.

“C’est ma sixième victoire de l’année et ma deuxième consécutive cette saison. Je suis très heureux même si le drapeau rouge n’apporte pas autant de satisfaction que le drapeau à damier,” a confié Simoncelli à motogp.com. “Je suis content de ma victoire et ça va mieux dans le championnat, maintenant je n’ai plus qu’à me donner à 100% et voir ce que je peux accomplir sur les deux dernières courses.”

“Dans la première partie de la course - les cinq premiers tours - j’étais un peu inquiet parce que mon pneu arrière glissait beaucoup, mais mon team m’a ensuite montré que mes temps étaient très bons alors j’ai décidé d’attaquer davantage, tour après tour. Dans la dernière partie j’étais assez rapide et j’ai pu creuser l’écart sur les autres pilotes, puis j’étais très content quand j’ai vu le drapeau.”

Abordant la défense de son titre de Champion du Monde 250cc avant de passer en MotoGP pour la saison prochaine, Simoncelli a affirmé, “Ma situation dans le championnat semble meilleure que lors des courses précédentes, mais de mon côté je ne peux que continuer à travailler de la même manière. Essayer de trouver les bons réglages durant les essais, faire de mon mieux en course, c’est ce que je ferai en Malaisie et à Valence, alors nous verrons.”

“Hiroshi n’a pas réussi dans les deux dernières courses, alors je devrai espérer qu’il continue comme ça, et qu’il soit nerveux à chaque course. Mais je dois vraiment me concentrer sur moi-même. Je suis rapide et je suis en forme.”

Tags:
250cc, 2009, Iveco AUSTRALIAN GRAND PRIX, Marco Simoncelli, Metis Gilera

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›