Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Quatre pilotes découvrent le refuge d'éléphants de Kuala Gandah

Quatre pilotes découvrent le refuge d'éléphants de Kuala Gandah

Loris Capirossi, Hiroshi Aoyama, Héctor Barberá et Nico Terol ont visité le refuge des éléphants de Kuala Gandah en Malaysia.

Le mercredi précédant le Grand Prix Shell Advance de Malaisie, quatre pilotes du Championnat du Monde, Loris Capirossi (Rizla Suzuki), Hiroshi Aoyama (Scot Racing), Héctor Barberá (Pepe World Team) et Nico Terol (Jack & Jones Team), ont profité de leur temps libre pour visiter le refuge des éléphants de Kuala Gandah.

Partis du circuit de Sepang le matin, les pilotes sont arrivés au Bukit Rengit Biodiversity Institute vers midi, et se sont rendus au refuge de Kuala Gandah après le déjeuner.

Les pilotes ont aidé le staff du refuge à nourrir les éléphants et ont même pu monter sur les éléphants avant de prendre un bain avec eux - bien que Terol ait été le seul assez courageux pour rejoindre les animaux dans l’eau.

Comparant sa promenade à dos d’éléphant à son expérience de pilote sur prototype de Grand Prix, Terol a déclaré, “On est évidemment beaucoup plus haut et beaucoup plus au calme que sur une moto, mais en cas de chute on tombe de beaucoup plus haut !”

Capirossi a aussi donné ses impressions, commentant, “C’était incroyable, c’était vraiment génial et on se rend compte à quel point il est important de sauver des animaux tels que celui là lorsqu’on voit un endroit comme ça. Monter sur l’éléphant était un peu comme monter sur ma Suzuki parce que ce sont deux expériences un peu folles ! Etre sur le dos de l’éléphant était incroyable, ils sont très puissants et on se rend compte qu’ils sont vraiment beaucoup plus grands que nous !”

Barberá était aussi très enthousiaste, et a ajouté, “C’était la première que je voyais un éléphant d’aussi près et j’ai adoré. C’était une super expérience pour nous et en vérité, les éléphants sont mes animaux préférés et j’ai même un tatouage avec un éléphant !”

Tags:
MotoGP, 2009, SHELL ADVANCE MALAYSIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, Hiroshi Aoyama, Nicolas Terol, Hector Barbera, Loris Capirossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›