Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa commente une saison difficile

Pedrosa commente une saison difficile

Après avoir terminé la saison en s’imposant à domicile à Valence, Dani Pedrosa livre ses impressions sur l’année 2009.

La saison MotoGP 2009 n’a pas été simple pour Dani Pedrosa, et dès le début de l’année puisqu’il a manqué une partie de la pré-saison à cause d'une blessure au genou.

Malgré un début de saison décevant avec une onzième place au Qatar, où il souffrait toujours de ses blessures, Pedrosa est tout de même monté onze fois sur le podium cette année, dont deux fois sur la plus haute marche, notamment lors de la dernière course de la saison au Circuit Ricardo Tormo.

“La victoire à Valence a été un grand moment et ce que j’ai préféré, c’est le tour d’honneur et célébrer la victoire avec mes fans là-bas. Je garde d’excellents souvenirs de la course et du tour d’honneur,” a expliqué l’espagnol. “La victoire à Laguna Seca a aussi été incroyable, sur ce circuit et après tout ce qui s’était passé depuis les essais de pré-saison. Nous étions au plus bas à notre arrivée au Grand Prix des Etats-Unis, puis tout à coup nous avons été propulsés au sommet. La journée a été géniale. Le plus mauvais moment a été l’hiver, durant les essais de pré-saison. C’était une période difficile pour moi ; je ne pouvais pas récupérer correctement de ma blessure au genou gauche et j’ai dû subir une autre opération, c’était vraiment très long, et la chute au Qatar n’a fait qu’aggraver les choses.”

Suite à sa victoire à Valence, Pedrosa a testé la nouvelle version de sa RC212V d’usine lors des essais de fin de saison, et le pilote originaire de Barcelone a profité des trois journées de travail pour identifier les aspects à développer d’ici le prochain test de février à Sepang.

“Nous avons besoin d’améliorer la stabilité de la machine sur les freinages et entrée de virage, parce que c’est notre talon d’Achille. Le moteur est bon, il est puissant et a une bonne réactivité, et nous n’avons pas besoin de progresser dans ce domaine pour l’instant. Mais nous devons améliorer le châssis.”

“Au prochain test, en Malaisie, nous pourrons rapidement savoir si nous avons une base compétitive ou pas et si nous avons progressé sur la stabilité de la moto avec le nouveau châssis. A Sepang, il y a des virages très rapides, dans lesquels on sait tout de suite si le châssis fonctionne bien.”

Tags:
MotoGP, 2009, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›