Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des problèmes à résoudre pour Aoyama et Interwetten

Des problèmes à résoudre pour Aoyama et Interwetten

Le Champion du Monde 250cc et le team Interwetten Honda savent désormais dans quels domaines ils devront progresser suite au premier test de la pré-saison 2010.

Hiroshi Aoyama pilotait la nouvelle RC212V pour la première fois la semaine dernière à Sepang, une expérience qui lui a permis de définir ses réglages de base et de se préparer pour les prochains tests de pré-saison.

Le japonais a tourné en 2’03.195 vendredi et a commenté, “Mes sensations sur la moto étaient bien meilleures aujourd’hui (vendredi) mais ce n’est pas encore suffisant,” a expliqué Aoyama, qui avait testé la version 2009 de la RC212V à Sepang au mois de décembre. “Le caractère de la moto a complètement changé de 2009 à 2010. Ici, l’important était de trouver un point de départ et de résoudre certains problèmes et notamment un que nous avons rencontré avec la suspension arrière.”

Le Champion du Monde 250cc 2009 a ajouté, “Il ne nous reste pas beaucoup d’essais pour trouver des réglages parfaits. Je manque simplement de confiance pour l’instant, mais nous allons analyser nos données avec mon chef-mécanicien avant le prochain test et essayer de trouver une solution.”

Tom Jojic, le chef-mécanicien de Aoyama, a déclaré, “Nous travaillons sur une moto totalement nouvelle. Nous avons quelques problèmes techniques qui nous ont cassé le rythme et nous devons trouver une solution. Nous avons résolu plusieurs petits problèmes, avec la suspension arrière et la géométrie avant de la moto, et nous avons déjà quelques idées pour le prochain test.”

“Je ne suis pas satisfait de ces essais mais j’espère que nous pourrons corriger ça lors des prochains. Nous allons travailler sur nos données avec Honda et nous allons aussi voir ce qu’on fait les autres pilotes Honda, afin de résoudre nos problèmes et d’être plus forts dans trois semaines pour le prochain test à Sepang.”

Tags:
MotoGP, 2010, Hiroshi Aoyama

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›