Achat de billets
Achat VidéoPass

Aspar: “Nous commencerons le Championnat avec une moto 100% compétitive”

Aspar: “Nous commencerons le Championnat avec une moto 100% compétitive”

Le directeur du team Aspar salue les efforts fournis par Héctor Barberá pour s’adapter à la Ducati Desmosedici GP10 avant que le pilote et le team ne fassent leurs débuts dans la catégorie reine.

Le Team Aspar MotoGP participera au second test officiel de pré-saison la semaine prochaine à Sepang, et Jorge Martínez ‘Aspar’, le directeur du team, qui était au Circuit de Catalunya cette semaine pour suivre l’évolution de son projet Moto2, a discuté de la situation d’Héctor Barberá avec motogp.com.

“Nous n’avons pas encore fixé d’objectif, en termes de résultat, mais tout se passe bien, mieux que je l’espérais,” a déclaré Martínez. “Nous devons avancer étape par étape, continuer à travailler dur et nous pourrons voir où nous en sommes lors de la première course. Héctor prend ses repères et est très à l’aise sur la Ducati pour l’instant, et toute l’équipe travaille bien sur la machine.”

Comme ses rivaux tels que Honda et Yamaha, le constructeur italien a choisi de fournir aux teams satellites des machines très proches des motos d’usine au début de l’année 2010. Martínez a commenté cette nouvelle politique, en disant, “Ducati nous a dit que nous commencerions avec une moto identique à celle de Stoner et Hayden. Tout le monde utilisera ensuite ses propres solutions électroniques, mais les motos sont les mêmes. Nous arriverons donc avec une moto 100% officielle pour la première course et elle sera aussi compétitive que la leur.”

Au sujet des essais de Sepang (25-26 février), Martínez a ajouté, “Nous avons bien progressé sur les réglages de la GP10 lors du dernier test et nous repartirons de là où nous nous étions arrêtés. Nous sommes très contents de la direction que Barberá a choisie (en ce qui concerne la préparation de la moto), qui est assez similaire à celle de Stoner, et je pense que c’est très positif.”

Le directeur du seul team engagé dans les trois catégories du Championnat du Monde a également parlé du travail de Julián Simón et de Mike di Meglio sur le prototype RSV à Montmeló, où la météo a bouleversé les trois journées d’essais.

“Il est vrai que la météo ne nous a pas aidés et nous avons eu deux chutes hier. Il est encore un peu tôt pour savoir quel est le niveau de la moto. Elle est toute nouvelle et tout le monde utilise un moteur différent, alors nous ne pouvons pas savoir où nous nous situons. Je pense que nous en saurons plus à Valence (où se tiendront les premiers essais Moto2 officiels du 1er au 3 mars).”

Tags:
MotoGP, 2010, Paginas Amarillas Aspar

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›