Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Yonny Hernández, le talent colombien du Moto2

Yonny Hernández, le talent colombien du Moto2

Le team espagnol Blusens-STX a choisi une équipe inédite pour ses débuts dans la nouvelle catégorie intermédiaire en 2010.

Les essais privés de la semaine dernière au Circuit de Catalunya ont permis aux deux pilotes du team Blusens-STX, Yonny Hernández (Colombie) et Mashel Al Naimi (Qatar) de faire leurs premiers tours de roue sur leurs prototypes Moto2.

Hernández s’est tout de suite montré très à l’aise sur sa nouvelle moto et a signé le deuxième meilleur temps jeudi, avant d’expliquer à motogp.com comment il avait rejoint le Championnat du Monde et quelles étaient ses attentes pour la saison Moto2 2010.

“J’ai commencé en Colombie en 2003, en motocross. J’ai couru pendant cinq ou six ans dans le Championnat Motocross Latino-Américain et je suis ensuite passé au supermotard et je suis devenu champion dans mon pays. En 2008, je suis venu en Espagne en pensant à mon avenir et j’ai bien réussi en supermotard. J’ai fait quatre courses dans le Championnat d’Espagne et j’ai terminé troisième ma première année.”

Hernández s’est ensuite dirigé vers la catégorie Supersport du CEV Buckler (Championnat d’Espagne) pour piloter une Suzuki GSXR600.

“J’ai tenté ma chance dans le Championnat d’Espagne et ça s’est très bien passé. J’étais sur le podium dès la première course, alors que c’était ma première expérience en Supersport,” a expliqué Hernández, qui a terminé la saison 2009 avec quatre podiums et la quatrième place dans le classement général. “Cela me met en confiance et grâce à la Fédération Colombienne de Motocyclisme, je suis finalement dans le Championnat du Monde. Je vais essayer de m’adapter et de faire de mon mieux.”

Hernández a également commenté ses essais à Montmeló, ajoutant, “Le premier jour, j’ai chuté dès mon premier tour sur le mouillé ! Nous avons réparé la moto mais nous n’avons pas pu collecter beaucoup de données. Jeudi j’ai piloté toute la journée sur le sec et c’était vraiment bien. C’était la première fois que je pilotais cette moto et j’ai pu faire 50 ou 60 tours. Je me suis senti à l’aise avec le team et nous avons avancé. Nous verrons comment ça se passera à Valence !”

Le colombien a conclu en abordant ses objectifs pour ses débuts dans le Championnat du Monde Moto2 et déclaré, “Je me sens bien, mais j’ai besoin de faire plus de kilomètres sur la moto. C’est un Championnat du Monde au niveau très élevé et mes objectifs sont de bien connaître la moto et le team, de terminer toutes les courses et de toujours me donner à 100%. Je veux progresser et m’entraîner dur pour être plus rapide, mais tout le monde voudra être devant, cela prendra du temps et beaucoup de travail. Je ne veux pas me précipiter, jusqu’ici tout va bien mais ce n’est que le début.”

Tags:
Moto2, 2010, MZ Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›