Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Benson salue la productivité de Redding

Benson salue la productivité de Redding

Le chef-mécanicien de Scott Redding est satisfait de la façon dont le pilote britannique travaille avec la Suter MMX du team Marc VDS Racing, et est déjà prêt pour les essais officiels de Valence.

Suite à leur premier test ensemble pour le team Marc VDS Racing, Pete Benson a déclaré que Scott Redding avait été très productif la semaine dernière au Circuit de Catalunya.

Le jeune britannique pilotait le châssis Suter qu’il utilisera en 2010 pour la première fois à Montmeló, et Benson est satisfait du travail accompli malgré des conditions météo difficiles.

“Ça a été assez productif, c’était le premier week-end que nous travaillions ensemble et le premier week-end avec la moto, qui a été assemblée la semaine dernière,” a confié Benson à motogp.com. “La météo n’a pas été très bonne et la piste était mi-mouillée mi-sèche pour la première journée, mais ça allait mieux hier (jeudi) et Scott a pu faire quelques tours. Il s’agissait simplement d’avoir une première expérience avec lui et la moto, et d’établir notre programme pour Valence, alors tout va bien jusqu’ici.”

Les essais à Montmeló ont permis à Redding et à Benson de trouver quelques petits problèmes à résoudre à Valence, où tous les pilotes Moto2 disposeront des moteurs Honda officiels de 2010.

Benson a ajouté, “Nous avons trouvé plusieurs choses que nous devrons étudier mais pour l’instant l’important est que Scott s’habitue à la moto. Il a besoin de tourner et de faire des runs assez longs et nous avons déjà prévu des choses pour Valence. Nous essayerons tout ça si la météo nous le permet. Nous modifierons les réglages du châssis pour que Scott soit plus à l’aise sur la moto, il y a aussi des vibrations qui le gênent un peu et nous devons travailler sur ce problème. C’est probablement le seul problème que nous ayons.”

Benson, qui arrive en Moto2 en 2010 avec une vaste expérience du MotoGP, a confirmé qu’il y avait beaucoup de différences entre la nouvelle catégorie intermédiaire et la catégorie reine.

“C’est très détendu pour l’instant. C’est très différent, il n’y a pas d’électronique, pas de réglage pour le moteur ou les rapports de boîte – c’est beaucoup plus simple. Cela dit, il faudra vraiment être très pointu sur les réglages du châssis et ce genre de choses, ce sera la seule chose que nous pourrons modifier et donc la seule chose qui fera la différence entre les motos.”

En dehors de l’expérience de Benson, Redding comptera aussi sur l’aide de Mike Norton en 2010, le technicien suspension Öhlins de Valentino Rossi.

Tags:
Moto2, 2010, Scott Redding, Marc VDS Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›