Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Dernière séance contrastée pour les pilotes du team Mapfre Aspar

Dernière séance contrastée pour les pilotes du team Mapfre Aspar

Julián Simón a été confronté à un problème technique lors de la dernière séance d’essais à Jerez, tandis que Mike di Meglio a trouvé de bons réglages pour la pluie.

Les pilotes du team Mapfre Aspar ont terminé les essais de Jerez avec des conclusions différentes. Julián Simón a de son côté dû faire face à plusieurs problèmes techniques sur le sec comme sur le mouillé, et a passé la plus grande partie de la dernière séance d’essais dans le garage de son team à chercher une solution.

“Je n’ai pas eu une bonne journée aujourd’hui, je n’ai fait que trois tours avec des conditions normales,” a expliqué Simón. “Lorsque je suis parti en piste, j’ai remarqué que la moto ne fonctionnait pas bien, le moteur ne répondait pas correctement. J’ai essayé de résoudre le problème en rentrant plusieurs fois aux stands, mais nous n’avons pas trouvé de solution.”

“C’est dommage parce que nous avons pratiquement perdu deux jours d’essais. Je pense quand même que nous travaillons bien et que nous n’aurons besoin que d’une journée complète pour finaliser les réglages de la RSV,” a conclu Simón, auteur de 22 tours et d’un meilleur temps d’1’59.733.

De l’autre côté du garage, Mike di Meglio a attendu que la pluie s’arrête de tomber pour entrer en piste à 15h. Le français a essayé les nouveaux réglages pluie de sa RSV et, contrairement à son co-équipier, était plutôt satisfait de sa dernière journée d’essais à Jerez.

“Je continue à m’adapter au 4-temps et je suis très content. J’étais vraiment à l’aise sous la pluie aujourd’hui. J’ai eu de bonnes sensations à chaque fois que je suis parti en piste, et je trouve que la RSV a une bonne adhérence sur le mouillé,” a commenté Di Meglio.

“Je me posais beaucoup de questions au sujet de cette nouvelle catégorie au début, mais je comprends mieux la RSV maintenant. Nous n’avons rien fait de spécial pour cette dernière journée, nous avons simplement travaillé sur les réglages du châssis pour rouler sur le mouillé. Sans trop regarder les chronos, je pense que nous faisons du bon travail. Nous gagnons en expérience et progressons par rapport aux tests précédents,” a ajouté Di Meglio, qui a tourné en 1’56.574 et bouclé 26 tours.

Tags:
Moto2, 2010, Mike Di Meglio, Julian Simon, Mapfre Aspar Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›