Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Du travail d’équipe chez Monster Yamaha Tech3

Du travail d’équipe chez Monster Yamaha Tech3

Colin Edwards et Ben Spies discutent de plusieurs sujets importants avant la première manche de la saison au Qatar.

La première manche de la saison MotoGP 2010 ne sera pas seulement marquée par la traditionnelle excitation de la première course de l’année et sera aussi l’occasion de voir à quel point les essais de pré-saison ont été productifs pour chaque team.

Cette année, le team Monter Yamaha Tech3 a une line-up 100% américaine avec Ben Spies et Colin Edwards. Avant le Grand Prix Commercialbank du Qatar, les deux pilotes ont parlé de leurs préparations, de leur travail en commun et de plusieurs autres sujets.

Spies, qui a été impressionnant sur le prototype M1 cet hiver, a déclaré : “Je suis arrivé un peu plus loin que je le pensais au début de l’année, et je pense que nous sommes en bonne position pour continuer à apprendre et à avancer. D’importants challenges nous attendent sur les pistes que je ne connais pas, surtout face à ces pilotes.”

“Colin m’a énormément aidé. Je pense que l’année va très bien se passer. Nous sommes des compétiteurs et nous voulons nous battre l’un et l’autre. Nous voulons battre tout le monde, mais je pense que nous comprenons tous les deux qu’avec de tels adversaires, nous pouvons aussi travailler ensemble pour améliorer la moto. Je pense que ça se passera bien avec le partage des informations, le développement de la moto et sur la piste.”

Spies, qui courra sous les projecteurs de Losail pour la première fois ce week-end, a déjà pu avoir une première expérience en nocturne lors du dernier test du mois de mars.

“Il m’a fallu plusieurs heures pour m’habituer aux lumières. La perception de la vitesse est un petit peu plus rapide que de jour grâce aux ombres,” a expliqué Spies. “Dans les virages on a l’impression d’être un peu plus rapide que de jour. C’est un peu différent, mais ce n’est pas bouleversant. C’est comme piloter sous la pluie, c’est pareil pour tout le monde. Je serai sûrement plus à l’aise ce week-end. Je ne veux pas perdre du temps durant le week-end de course, ce que j’aurais fait si je n’avais jamais piloté ici. Je suis content d’avoir eu un test ici, je pense que tout ira bien et je suis impatient.”

Edwards a de son côté donné son avis sur le développement de la M1 par rapport aux machines d’usine utilisées par Valentino Rossi et Jorge Lorenzo.

“Nos motos n’ont jamais été aussi proches que cette année. Je ne dis pas qu’elles sont exactement pareilles mais je pense qu’elles sont beaucoup plus proches qu’avant. Nous ne pouvions pas demander mieux,” a affirmé Edwards. “Si on regarde les mesures de vitesse, nous sommes bien là. Tout fonctionne parfaitement.”

Quant à une éventuelle victoire d’un team satellite, le texan a ajouté : “Je ne vais pas vous mentir, ce sera difficile. Miser contre Rossi serait une erreur. Mais c’est une possibilité. Comme je l’ai dit, cette moto n’a jamais été aussi proche du modèle usine, alors s’il y a une année où cela peut arriver, c’est clairement maintenant.”

Tags:
MotoGP, 2010, COMMERCIALBANK GRAND PRIX OF QATAR, Ben Spies, Colin Edwards, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›