Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi vise plus haut

Capirossi vise plus haut

Neuvième au Qatar pour son 300ème Grand Prix, le pilote du team Rizla Suzuki veut être beaucoup plus proche des leaders sur les prochaines courses.

Loris Capirossi a terminé son 300ème Grand Prix en neuvième position au Qatar, et commence donc le Championnat du Monde MotoGP 2010 dans les points avec la GSV-R du team Rizla Suzuki.

L’italien court sa 21ème saison en Grand Prix, sa 13ème dans la catégorie reine, et, après un départ en deuxième ligne de la grille, s’est longuement battu contre Colin Edwards pour terminer dans le top dix.

Qualifié en cinquième position, Capirossi espérait évidemment un meilleur résultat. Le vétéran a déclaré après la course : “Je suis un peu frustré par ce résultat parce que nous pensions faire beaucoup mieux. Nous avons travaillé dur tout le week-end mais nous avons eu du mal aujourd’hui parce que c’était très différent d’hier et qu’il y avait beaucoup plus d’humidité ce soir.”

Capirossi, qui arborait le numéro 300 sur sa livrée spéciale célébrant son nouveau record, a ajouté : “J’ai eu du mal dans la troisième section de la piste, je n’étais pas très rapide sur ce tronçon, mais j’étais assez fort dans les autres sections. Mon rythme n’était pas mauvais et au final j’ai simplement dû défendre ma position.

L’italien espère obtenir de bien meilleurs résultats cette saison, surtout après tout le travail réalisé par le constructeur japonais pour rendre le prototype GSV-R plus compétitif que l’an dernier.

“Nous n’avons pas besoin de ce genre de résultat, nous devons être plus proches du premier, surtout après tous les efforts que tout le monde a fait. Ce n’est pas facile, mais nous devons continuer à travailler dur,” a conclu Capirossi.

Paul Denning, le team manager de Rizla Suzuki, a commenté : “Le Grand Prix du Qatar n’a jamais souri à Suzuki et ce n’a pas été très différent aujourd’hui ! Loris a fait de son mieux pour son 300ème Grand Prix, mais il n’était pas assez en confiance sur la moto, notamment dans les virages rapides. Il n’a pas trouvé son rythme, mais sur la longueur il était globalement à moins d’une seconde au tour du vainqueur. Je suis certain que nous pourrons progresser sur les prochaines courses et voir Loris revenir aux avant-postes.”

Tags:
MotoGP, 2010, COMMERCIALBANK GRAND PRIX OF QATAR, Loris Capirossi, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›