Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Plus de confiance et d’aisance pour Nicky Hayden

Plus de confiance et d’aisance pour Nicky Hayden

Le pilote américain parle de sa progression et du début de sa seconde saison avec le team Ducati Malboro.

La performance de Nicky Hayden lors de la manche d’ouverture de la saison 2010, le Grand Prix Commercialbank du Qatar, a prouvé que le pilote du team Ducati Malboro avait un bon niveau cette année, bien qu’il ait dû se contenter de la quatrième place après s’être battu pour le podium jusqu’à la ligne d’arrivée.

L’américain était cependant très content de la nouvelle Desmosedici GP10 après la course et semble beaucoup plus à l’aise sur sa moto pour sa seconde saison avec le team Ducati officiel.

“Je me sens beaucoup plus à l’aise dessus et aussi avec le team. C’est ma seconde année dans l’équipe après avoir couru sur Honda pendant longtemps,” a déclaré Hayden. “C’était un grand changement l’an dernier et je ne me suis pas aussi bien adapté que je le voulais, mais les choses semblent mieux se passer cette année. La communication avec le team est bien meilleure que l’an dernier et j’aime la moto.”

Au sujet de la Desmosedici, Hayden a ajouté : “Je dirais que le moteur est plus souple et offre de meilleures sensations lorsqu’on ouvre accélérateur en sortie de virage. Maintenant j’ai besoin d’aller plus vite et d’être rapide tout le week-end, dès le vendredi, et sur une piste où nous n’avons pas fait d’essais comme au Qatar. C’était l’un de mes objectifs et je pense que nous verrons si j’y arrive à Jerez.”

La coopération avec Casey Stoner a été un élément clé dans la progression de Hayden, puisque les deux pilotes s’entraident et partagent leurs informations.

“Il y a des choses qui fonctionnent pour lui qui ne fonctionneront pas pour moi,” a commenté Hayden. “Mais il y a d’autres fois où il va trouver quelque chose qui fonctionne bien et qui me réussira aussi. Avec la limitation du temps de piste cette année et l’an dernier, il faut utiliser toutes les informations dont nous disposons.”

Cette méthode de travail concerne aussi les teams Ducati satellites, comme l’américain l’a souligné : “Nous partageons nos données et tout ce que l’on veut. C’est comme un livre ouvert. Même entre les chefs mécaniciens de Mika Kallio (Pramac Racing) et d’Héctor Barberá (Páginas Amarillas Aspar), ils travaillent tous dans le même camion. Toute le monde travaille pour la même équipe ici, afin de battre les autres constructeurs. Il n’y a aucun secret.”

La promotion de Vittoriano Guareschi, qui garde ses fonctions de pilote d’essai, au poste de team manager a été un autre facteur déterminant selon Hayden.

“Vito a pris cette place et a fait un excellent travail jusqu’ici, et je suis très impressionné de ce qu’il a fait. J’ai toujours été un de ses supporters. Beaucoup de gens pensaient que ça allait être trop pour lui qui n’avait pas d’expérience à ce poste. Nous avons cependant bien commencé, et je pense que c’est un membre très important pour le team. Je pense que nous avons une bonne équipe.”

Au fil de la saison, la limitation du nombre de moteurs à six par pilote jouera un rôle important dans la stratégie de chaque team, un sujet que Hayden a déjà commencé à traiter avec Ducati après avoir très brièvement utilisé un second moteur au Qatar.”

“Le team a un plan pour ça. Sur certains week-ends je piloterai les deux motos, mais nous avions déjà fait des essais au Qatar et avions de bons réglages. Je n’avais qu’une moto qui marchait vraiment bien et je n’ai pas vraiment sorti la deuxième, à part dimanche. Ce n’était que pour faire quelques tours et nous assurer qu’elle fonctionnait bien au cas où. Mais nous utiliserons les deux motos plus fréquemment durant la saison.”

Tags:
MotoGP, 2010, Nicky Hayden, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›