Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi: “Le plus important est que je puisse rouler !”

Rossi: “Le plus important est que je puisse rouler !”

Gêné par sa blessure à l’épaule, Valentino Rossi s’est classé cinquième de la première journée d’essais à Jerez. Son co-équipier Jorge Lorenzo est deuxième, et était absolument ravi de ses performances.

Jorge Lorenzo était extrêmement content de sa performance vendredi soir au Grand Prix bwin d’Espagne, après avoir signé le deuxième temps de la première séance d’essais. Son co-équipier Valentino Rossi a eu une moins bonne journée et souffre toujours de sa blessure à l’épaule, mais l’italien a tout de même réussi le cinquième temps.

Lorenzo s’est emparé de la pole à Jerez ces deux dernières années et tentera d’en décrocher une troisième demain, ne souffrant plus de sa blessure à la main.

“Je suis vraiment content de cette première journée,” a déclaré Lorenzo, qui n’était qu’0.144s du temps de référence de Casey Stoner. “Tout s’est bien passé et je n’ai plus mal à la main. Je me sens bien sur la moto, comme l’an dernier quant j’avais pris la pole, mais mon objectif est de ne pas répéter l’erreur que j’avais faite en course ! Je suis toujours très à l’aise ici et j’ai déjà un bon rythme, mais avec quelques petites modifications nous pouvons être encore meilleurs. Je ne pense pas que la moto parfaite existe mais notre Yamaha l’est quasiment, nous avons peut-être juste besoin d’une vitesse de pointe un peu plus élevée.”

“Demain, mon objectif sera d’améliorer mon rythme et d’être régulier dans les 1’39. Je suis très optimiste pour ce week-end,” a conclu l’espagnol.

Rossi montait de son côté sur la M1 pour la première fois depuis son accident de motocross, dans lequel il s’était blessé à l’épaule, et le Championnat du Monde en titre a réussi à se classer cinquième à 0.628s de Stoner malgré un inconfort évident.

L’italien, qui a bouclé 25 tours, a affirmé, “Mon épaule est un peu douloureuse, surtout dans les deux ou trois freinages durs, mais le plus important est que je puisse rouler ! La douleur rend évidemment les choses un peu difficiles mais j’ai pu faire 25 tours sans antidouleur, et la douleur ne s’est pas aggravée durant la séance. Je n’ai pas pris d’antidouleur parce que je voulais savoir où j’en étais, mais nous y repenserons pour demain et dimanche.”

“Aujourd’hui nous avons essayé deux réglages et nous avons décidé de la direction à suivre pour le reste du week-end. Nous avons besoin d’un petit peu plus d’adhérence à l’arrière pour être plus compétitifs, pour l’instant c’est un problème qui nous ralentit plus que mon épaule.”

Tags:
MotoGP, 2010, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Fiat Yamaha Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›