Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

McWilliams: “Diriger un team est plus compliqué qu’être pilote”

McWilliams: “Diriger un team est plus compliqué qu’être pilote”

L’ex-pilote MotoGP est de retour dans le paddock en tant que directeur de team dans la catégorie Moto2 du CEV Buckler (Championnat d’Espagne).

Jeremy McWilliams n’a pas pu résister à la tentation de revenir sur les circuits et a accepté de diriger un projet pour développer les jeunes talents anglais et irlandais, avec le MotoGP comme objectif. Le team JMW est actuellement engagé dans la catégorie Moto2 du CEV Buckler (Championnat d’Espagne) avec le nord-irlandais Ian Lowry aux commandes d’une FTR.

McWilliams avait été le meilleur pilote britannique de sa génération dans le Championnat du Monde et avait accumulé 684 points sur les 180 Grands Prix auxquels il avait participé - avec six podiums dont une victoire.

Son retour sur les circuits après avoir mis fin à sa carrière de pilote en 2007 était un “processus naturel” selon McWilliams, qui a déclaré : “J’aime le monde du motocyclisme et je pense pouvoir transmettre mon expérience aux jeunes pilotes dans le championnat compétitif qu’est le CEV Buckler.”

“Diriger un team est plus compliqué qu’être pilote,” a ajouté le nord-irlandais. “Lorsqu’on est un pilote, on ne pense qu’à une chose. Maintenant je dois penser à tout. Je dois aussi m’adapter au pilote et pas l’inverse. J’avais mon style, mais Ian a le sien et je dois l’aider à réussir, surtout durant son adaptation au prototype Moto2 qui est très différent des motos qu’il pilotait avant.”

McWilliams avait commencé sa carrière l’âge de 24 ans et n’avait fait ses débuts en Grand Prix qu’à 29 ans, dans l’ancienne catégorie 500cc. Après quatre ans sur la Yamaha V4, il était passé en 250cc pour piloter une Honda RS avec laquelle il avait impressionné Aprilia. En 1999, il signait pour le constructeur italien et courrait avec le deux cylindres 500cc pour monter deux fois sur le podium en 2000. McWilliams avait ensuite été recruté par Kenny Roberts pour piloter la Proton KR en MotoGP en 2002, et s’était emparé de la pole position à Phillip Island. Il avait ensuite participé au développement du V5 en 2003 et était retourné chez Aprilia en 2004 pour sa dernière saison.

Il avait quitté le MotoGP en 2005 pour courir dans le superbike britannique, mais avait participé à l’épreuve de Brno sur la Proton KR. Il a fait sa dernière apparition dans le Championnat du Monde en 2007, au Qatar, sur un prototype Ilmor.

Tags:
MotoGP, 2010

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›