Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Smith pense avoir trouvé la solution à ses problèmes

Smith pense avoir trouvé la solution à ses problèmes

Le pilote du team Bancaja Aspar aura l’occasion de prouver qu’il est bel et bien reparti à la conquête du titre 125cc ce week-end au Grand Prix Monster Energy de France.

Bradley Smith espère faire un bon week-end au Mans après avoir travaillé dur pendant les trois semaines de break qui ont suivi le GP d’Espagne. Le britannique a eu des difficultés à régler son Aprilia 125cc lors des deux premières manches de la saison mais pense que son team a trouvé une solution aux problèmes qui avaient jusqu’ici freiné sa progression.

“Les deux dernières semaines ont été très importantes pour moi parce que nous avons eu le temps d’étudier pourquoi nous n’avions pas été aussi rapides que nous le souhaitions sur les deux premières courses,” a expliqué Smith, qui est actuellement quatrième du classement général. “Je pense que nous avons repris les choses en main et le team et moi-même avons trouvé comment nous pourrons retrouver la vitesse que nous avions la saison dernière.”

Smith est monté deux fois sur le podium en France et avait été quatrième l’an dernier avant de remporter le titre de vice-Champion.

“Je suis assez impatient de commencer à travailler au Mans, qui est un circuit qui convient bien à mon style et où j’ai de bons souvenirs, notamment deux podiums et le meilleur tour en course l’an dernier,” a ajouté le jeune britannique. “C’est un circuit typé anglais - étroit avec beaucoup de virages - et nous devrons beaucoup travailler sur les réglages pour nous assurer d’être prêts pour la course. Malgré les problèmes que nous avons eus sur les deux premières manches, je suis quatrième du Championnat et l’heure est venue de se réveiller et de réduire l’écart sur les pilotes qui sont devant nous.”

Smith compte notamment rattraper une partie des 24 points qui le séparent de son co-équipier Nico Terol, qui est actuellement en tête du classement 125cc. L’espagnol est lui aussi impatient d’arriver en France où il essayera de conforter sa position.

“Le Mans est un circuit que j’aime beaucoup et je me rappelle avoir chuté deux fois en tête de la course sur le mouillé l’an dernier, pour finir seulement neuvième,” a commenté Terol. “C’était très certainement ma meilleure course sous la pluie. Nous avons bien commencé la saison et cela me motive pour repartir sur la piste et travailler dur.”

“Je sais que je pourrai être rapide au Mans et être de nouveau dans le groupe de tête. Je ne veux pas gâcher cette opportunité. Je suis très content de mener le Championnat et jusqu’ici je suis resté calme et motivé, nous allons continuer à travailler comme avant avec le team.”

Tags:
125cc, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Bradley Smith, Nicolas Terol, Bancaja Aspar Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›