Achat de billets
Achat VidéoPass

Bautista devra surmonter la douleur

Bautista devra surmonter la douleur

Le rookie espagnol du team Rizla Suzuki espère ne pas être trop handicapé par sa blessure de la clavicule au Mans ce week-end. Son co-équipier Loris Capirossi est de son côté bien motivé après avoir profité des trois semaines de break.

Álvaro Bautista et Loris Capirossi abordent le Grand Prix Monster Energy de France avec des conditions physiques très différentes mais un objectif commun : battre leurs meilleurs résultats personnels sur le circuit du Mans.

Bautista récupère encore de son opération de la semaine dernière. L’espagnol s’était fracturé la clavicule dans un entraînement en motocross et s’était fait opérer tout de suite après avec l’espoir d’être opérationnel pour la troisième manche et de continuer de marquer des points pour le début de sa première saison en MotoGP.

“J’ai malheureusement eu un accident la semaine dernière, dans lequel je me suis cassé un os de l’épaule. J’ai été soigné et bien que ce soit encore assez douloureux, je suis totalement concentré sur le week-end qui nous attend,” a déclaré Bautista.

“Le Mans n’est une de mes pistes préférées, c’est la seule où je n’ai jamais été sur le podium et ce serait bien de changer ça dès que possible ! J’étais en pole ici en 2009 (en 250cc) mais j’ai terminé quatrième, je dois essayer de faire mieux.”

Le fait qu’il devra courir malgré la douleur infligée par sa blessure n’a pas atteint ses ambitions pour la course, dont il a affirmé : “J’étais dixième à Jerez et même si j’étais le rookie le plus haut placé, je veux faire mieux. Je n’ai pas pris un très bon départ en Espagne et je dois travailler sur ça, j’ai fait quelques essais lors du Test et j’espère pouvoir progresser en course. Le plus important est que je puisse piloter, je ferai de mon mieux.”

Capirossi était sur le podium du Mans en 2006 et n’a jamais fini hors du top 10 en France lorsqu’il n’a pas abandonné, et l’italien est impatient de reprendre la compétition.

“C’est incroyable de se dire que nous sommes presque en juin et n’avons fait que deux courses,” a commenté Capirossi. “Avec si peu d’action il est difficile de savoir où nous en sommes en ce moment, mais le Test d’une journée après la dernière course à Jerez a été très positif pour nous et nous avons bien avancé.”

“Le Mans est toujours un pari parce qu’on ne sait jamais à quelle météo s’attendre, il faut donc être prêt à tout. Une chose est sûre, je suis prêt à me remettre au travail et je suis enthousiaste pour ce qui nous attend. J’espère qu’Álvaro est prêt, il progresse tout le temps et nous avons besoin de deux bons pilotes.”

Tags:
MotoGP, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Alvaro Bautista, Loris Capirossi, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›