Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Grand Prix Monster Energy de France: La conférence de presse

Grand Prix Monster Energy de France: La conférence de presse

La conférence de presse précédant la troisième manche de la saison MotoGP 2010 a réuni Randy de Puniet, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa et Casey Stoner au circuit du Mans.

Jorge Lorenzo est arrivé au Mans pour le Grand Prix Monster Energy de France, la troisième manche du Championnat du Monde MotoGP 2010, et a souligné sa détermination à défendre son avantage en tête du classement général lors de la conférence de presse de jeudi après-midi.

Le pilote du team Fiat Yamaha a pris la première position grâce à sa récente victoire à Jerez et souhaite faire un autre bon résultat ce week-end sur un circuit qui lui a très bien réussi depuis son arrivée en MotoGP. L’espagnol était deuxième au Mans en 2008 et a ensuite remporté la victoire l’an dernier, à l’issue d’une course qui avait commencé sur pneus pluie et s’était terminée sur slicks.

“Avoir autant de courses en si peu de temps sera dur physiquement parce qu’on est en permanence sur la moto et qu’on n’a pas le temps de s’arrêter pour se reposer, mais c’est bien pour les pilotes, parce que courir chaque week-end est notre raison de vivre,” a déclaré Lorenzo, qui a quatre points d’avance sur son co-équipier du team Fiat Yamaha, Valentino Rossi, avant la série de cinq courses en sept semaines que lance la manche française.

L’espagnol a aussi révélé qu’il appréciait particulièrement le circuit du Mans et a ajouté : “C’est une piste que j’aime et les prévisions n’annoncent pas de pluie pour ce week-end, je suis donc très content d’être ici sur cette superbe piste et avec une bonne météo.”

Lorenzo avait aussi comme source d’optimisme ses résultats obtenus il y a trois semaines au Test de Jerez, dont il a affirmé : “Nous avons testé des systèmes électroniques à Jerez après la course et il y a des choses qui amélioraient nos premiers tours, mais nous avons surtout travaillé sur les départs. J’ai dû attaquer très fort cette année pour rattraper la distance perdue sur les départs, et c’est le domaine dans lequel nous voulons progresser.”

Rossi, son co-équipier et septuple Champion du Monde MotoGP, a presque terminé de récupérer de la blessure à l’épaule qu’il s’était faite en motocross et qui lui avait causé quelques soucis pour la course à Jerez.

“Mon épaule va beaucoup mieux. Je ne suis évidemment pas encore à 100%, mais c’est déjà beaucoup mieux qu’à Jerez,” a expliqué l’italien, qui s’est déjà imposé trois fois au Mans dans la catégorie reine, avant une course cauchemardesque l’an dernier qu’il a terminée en seizième position.

“J’ai eu toutes sortes de résultats au Mans. J’ai fait de bonnes courses et eu de belles victoires mais j’ai aussi manqué de chance et fait des mauvais résultats. L’an dernier c’était le pire week-end de ma saison ; je n’étais pas suffisamment rapide pour rester devant et j’ai terminé dernier de la course. C’était assez décevant !”

“Cette piste est toujours un peu piège parce qu’il faut trouver des réglages bizarres pour avoir une bonne stabilité en freinage. Il y a toujours un problème de wheelie à l’accélération qui suit l’épingle, mais il faut aussi avoir une moto rapide et agile pour la dernière section,” a conclu l’italien.

Dani Pedrosa (Repsol Honda) a lui aussi connu la gloire au Mans par le passé mais jamais avec la catégorie reine. Suite à sa seconde place et à un test post-GP positif à Jerez, l’espagnol se prépare pour son 150ème Grand Prix.

“D’un côté c’est une piste très rapide, et de l’autre elle est très difficile parce qu’il y a beaucoup de freinages durs et beaucoup de points de dépassement,” a expliqué le catalan. “Il y a toujours une bonne compétition ici et c’était assez animé ces dernières années parce que nous avons dû changer de moto ou bien parce que la météo était instable, c’était plutôt fun.”

Actuellement huitième du classement MotoGP 2010, Casey Stoner pense avoir une bonne opportunité de rattraper une partie de son retard ce week-end et l’australien a refusé de commenter les rumeurs du paddock selon lesquelles il serait déjà en négociations avancées avec certains constructeurs pour la saison 2011.

Randy de Puniet court quant à lui à domicile ce week-end et a réalisé de très bonnes performances en qualifications sur les deux premières courses de la saison, ce qui ne l’empêche pas de rester réaliste quant à son objectif pour ce week-end.

“C’est une course difficile pour moi ; j’ai eu de bons résultats en 250cc mais mes cinq dernières courses en MotoGP ici ont été un désastre. Cette année je veux être devant et ce serait parfait si je peux finir devant ces quatre pilotes (Lorenzo, Rossi, Pedrosa et Stoner) dimanche. Je suis en confiance mais ce sera une course difficile, comme toutes les courses que nous avons eues cette année.”

Tags:
MotoGP, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›