Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Grand Prix Monster Energy de France en chiffres

Le Grand Prix Monster Energy de France en chiffres

Les statistiques et les chiffrés clés de la troisième manche du Championnat du Monde MotoGP 2010.

997 – Casey Stoner a accumulé 997 points au cours de sa carrière en MotoGP. S’il termine treizième ou mieux en France, il deviendra le 17ème pilote de l’histoire à atteindre les 1000 points dans la catégorie reine des Grands Prix.

150 – Au GP de France, Dani Pedrosa devrait devenir le plus jeune pilote à avoir participé à 150 Grands Prix, toutes catégories confondues, battant le record de Marco Melandri.

34 – Le jour des qualifications au Mans marquera le 34ème anniversaire de la victoire de Jim Redman au Grand Prix d’Allemagne de l’Ouest à Hockenheim, sur la nouvelle Honda quatre cylindres de l’époque. Il s’agissait des débuts de Honda en 500cc et de la première victoire du constructeur dans la catégorie reine.

14 – Au GP d’Espagne, Dani Pedrosa a remporté sa quatorzième pole position dans la catégorie reine, soit une de plus que Sete Gibernau qui est désormais l’espagnol avec le deuxième meilleur palmarès en qualifications.

5 – A Jerez, les pilotes espagnols de la catégorie 125cc occupaient les cinq premières positions de la grille de départ pour la première fois de l’histoire des Grands Prix.

3– Le Mans est l’un des trois seuls circuits du calendrier 2010 (ayant déjà été utilisés) où Ducati n’a jamais remporté de victoire en MotoGP. Les deux autres sont Indianapolis et Estoril.

3 – Les espagnols ont remporté les trois courses à Jerez. Il ne s’agit que de la quatrième fois que les pilotes espagnols s’emparent des trois victoires d’un Grand Prix. Les trois occasions précédentes étaient Le Mans en 2003, Donington en 2006 et Valence en 2009.

0.89 secondes – Le trois premiers pilotes de la course MotoGP à Jerez se tenaient en 0.89s, ce qui est le second podium le plus serré de l’ère 800cc après le GP de Catalogne de 2007, où les trois premiers pilotes n’étaient séparés que par 0.39s.

Tags:
MotoGP, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›