Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une septième place satisfaisante pour De Puniet

Une septième place satisfaisante pour De Puniet

Le pilote du team LCR Honda a terminé septième de son Grand Prix national, son meilleur résultat au Mans en MotoGP, et conserve la sixième place du classement général.

C’est devant 82 270 spectateurs présents aujourd’hui sur le mythique circuit des “24 Heures du Mans” que Randy de Puniet, le pilote du LCR Honda MotoGP Team, a pris une septième place satisfaisante à l’issue d’une course exigeante sur le plan physique lors de son GP national. La température ambiante aura même atteint les 32°C (et 51°C pour l’asphalte manceau) mais cela n’aura pas empêché le français de 29 ans de performer lors du warm-up matinal en s’octroyant le quatrième chrono après une brillante séance qualificative la veille qui lui a permis de s’élancer depuis la seconde ligne de la grille pour la troisième fois cette saison.

 

Parti donc depuis la sixième place pour les 28 tours que comptait l’épreuve qui s’est déroulée sur les 4.185 km du tracé Bugatti, De Puniet pointait en huitième position à l’issue du premier tour et s’est maintenu à cette place pendant les premières boucles. Randy aura multiplié les efforts pour rouler à un rythme élevé au guidon de sa Honda RC212V à quelques longueurs des pilotes de tête après la chute de Stoner, mais sa volonté n’aura pas suffi pour revenir sur les leaders.

 

Crédité de 26 points au classement provisoire du championnat du monde, Randy De Puniet conserve sa sixième place.

 

Randy de Puniet – Septième

 

“Ce Grand Prix a particulièrement été spécial et difficile pour moi dans la mesure où j’avais à cœur de signer une belle performance devant mes fans. C’est mon meilleur résultat ici au Mans en catégorie reine mais ça ne m’empêche pas d’être relativement déçu. Mon départ n’a pas été des plus réussi et je me suis retrouvé au milieu du paquet, mais je me suis progressivement mis dans le rythme après quelques tours pour pointer au huitième rang. Stoner est ensuite parti à la faute ce qui m’a fait gagner une place mais je n’ai pas été vraiment en mesure ensuite de combler mon retard avec un pneu avant qui glissait énormément. J’ai évité la chute à plus de dix reprises. Je n’ai pas voulu prendre de risques inconsidérés en préférant assurer ma septième place qui ne s’avère finalement pas être une si mauvaise opération. Je reste sixième au classement provisoire ce qui me permet de me maintenir premier pilote privé.”

Tags:
MotoGP, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Randy de Puniet, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›