Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone: Mission accomplie malgré des températures inattendues

Bridgestone: Mission accomplie malgré des températures inattendues

Les pneus slick tendres et medium du fournisseur officiel du MotoGP ont été très performants au Mans malgré des températures largement au dessus des normales saisonnières.

Malgré une température de piste qui a atteint 48°C dimanche au Grand Prix Monster Energy de France, les gommes tendres proposées par Bridgestone ont rempli leur mission : assurer endurance et régularité sur les 28 tours de la course.

“Au Mans il a fait beaucoup plus chaud que ce à quoi nous nous attendions – la température de piste est généralement proche de 35°C lorsqu’il y a du soleil – et il pleut assez souvent normalement. Nous n’aurions cependant pas changé notre sélection de pneus si nous avions pu anticiper ces températures,” a expliqué Tohru Ubukata, le responsable du développement des pneus Bridgestone. “Le Mans est un circuit lisse et glissant qui demande des gommes tendres pour produire suffisamment d’adhérence, et nos pneus tendres et medium se sont très bien comportés dans ces chaudes températures grâce à leur grande polyvalence.”

“Je dois dire que je suis aussi très content de leurs performances. Nos pneus arrière slick asymétriques en medium ont été réguliers tout au long de la course et ont été assez endurants, et Nicky (Hayden) l’a prouvé en réalisant son meilleur temps personnel dans le 20ème tour.”

Il s’agissait de la première fois de l’année que Bridgestone fournissait des pneus arrière slick asymétriques aux pilotes de la catégorie reine, avec l’objectif d’optimiser la durée de vie des pneus sur un tracé qui compte neuf virages à droite et quatre à gauche.

“Le Mans est un circuit qui a des freinages durs et tous les pilotes à l’exception de Mika (Kallio) ont préféré l’option dure pour le pneu avant afin d’avoir plus de stabilité en freinage,” a continué Ubukata. “Par contre, trois pilotes ont utilisé le slick arrière tendre en course : Aleix (Espargaró), Hiroshi (Aoyama) et Mika. Aleix a terminé neuvième avec le pneu arrière tendre, ce qui est une très bonne performance et ce qui montre que la gomme tendre peut tenir la distance de course. Le dernier tour d’Aleix n’était qu’à 0.03s de son meilleur temps, c’est une excellente preuve de l’endurance de ce pneu.”

“Nous avons pu constater que nos pneus couvraient parfaitement toutes les températures en France : la température de piste a augmenté de 23°C entre les essais de samedi matin et la course et notre gomme tendre a aussi réussi à garantir de bonnes performances dans ces conditions, ce dont je suis très content.”

Tags:
MotoGP, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›