Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi est déterminé à se battre après son abandon en France

Capirossi est déterminé à se battre après son abandon en France

L’italien veut poursuivre le bon travail réalisé sur son prototype Rizla Suzuki au Grand Prix Monster Energy de France, où il a dû abandonner suite à une malheureuse chute.

Loris Capirossi est reparti du Mans déçu après un week-end qui aura été très compliqué pour le team Rizla Suzuki. Le vétéran italien a chuté en course dimanche alors qu’il était le seul représentant du team, suite au forfait d’Álvaro Bautista qui avait chuté sur son épaule blessé durant les essais.

Parti de la neuvième position, Capirossi était en train de trouver son rythme lorsque la chute est survenue, dans le septième tour, et il n’a malheureusement pas pu remonter sur sa GSV-R dont le moteur tournait encore.

“Nous terminons le week-end sur un coup de malchance,” a-t-il déclaré. “Nous n’avions jamais été aussi bien sur un Grand Prix cette année et nous avions travaillé très dur pendant les essais pour faire d’importants pas en avant.”

“J’étais un peu raide au début de la course parce que je n’avais pas beaucoup d’adhérence. Je me suis senti mieux au bout de quelques tours, j’ai commencé à trouver mon rythme puis j’ai passé Colin Edwards, avant de chuter dans le troisième virage. J’ai penché la moto et j’ai perdu l’avant, je ne sais pas ce qui s’est passé et c’est la troisième fois que je chute comme ça. Nous devons découvrir pourquoi.”

Capirossi était pourtant assez content du comportement de sa moto durant le reste du week-end et espère continuer dans la même direction au Mugello, où son principal objectif sera de marquer le maximum de points.

“J’avais de bonnes sensations ce week-end et je n’avais eu aucun problème durant le warm-up, mais ça a été différent en course et j’ai chuté. Je suis désolé pour toute l’équipe parce qu’ils ont travaillé très dur. Je suis vraiment énervé parce que j’étais en pleine forme et que nous avions besoin d’un bon résultat, ce n’est pas une façon de conclure le week-end. Au Mugello nous essayerons de faire en sorte que ça ne se reproduise pas.”

Tags:
MotoGP, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Loris Capirossi, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›