Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Elías savoure sa réussite en Moto2

Elías savoure sa réussite en Moto2

Le pilote du team Gresini Racing Moto2 a pris la tête du classement de la catégorie intermédiaire grâce à son triomphe au Mans, sa seconde victoire de la saison.

Toni Elías a une fois de plus confirmé qu’il était l’un des principaux favoris au premier titre de Champion du Monde Moto2 en remportant une seconde victoire consécutive ce week-end au Grand Prix Monster Energy de France.

Les performances de l’espagnol sur les trois premières sont d’autant plus impressionnantes qu’il récupérait encore de sa blessure de pré-saison lorsqu’il a décroché la quatrième place au Qatar puis la victoire à Jerez. Il s’est ensuite remis d’une chute en qualifications au Mans pour prendre la septième position sur la grille de départ, avant de réaliser une course parfaite qui lui a valu une nouvelle victoire.

“Je suis vraiment content parce que nous avions un gros problème avec la chute,” a déclaré Elías. “Mon équipe a remplacé ma moto très vite et j’ai pu repartir en piste en moins de quinze minutes. Partir en deuxième ligne, de la septième position, a été très important.”

Elías a fait un bon début de course et a réussi à atteindre les avant-postes assez rapidement pendant que de nombreux pilotes chutaient sur la piste française. Julián Simón est parvenu à le suivre mais Elías n’a jamais concédé la première place après le septième tour de la course et a finalement franchi la ligne d’arrivée avec 1.336s d’avance sur son compatriote.

“J’ai pris un bon départ et beaucoup de pilotes ont chuté. Simón commençait à me rattraper à la mi-course mais j’ai finalement trouvé un bon rythme sur les derniers tours et j’ai réussi à prendre l’avantage.”

Elías a profité de l’abandon de Shoya Tomizawa pour prendre la tête du Championnat du Monde, avec 18 points d’avance sur le japonais à l’issue de la troisième manche, juste avant l’épreuve du Mugello.

“J’adore le Mugello. Ce n’est pas une piste facile et nous devrons trouver davantage de motricité. Pour l’instant notre situation dans le Championnat est bonne mais je pense course par course. Le Mans a été un succès pour le team mais aussi pour Moriwaki, qui travaille aussi très dur,” a ajouté Elías.

Tags:
Moto2, 2010, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Toni Elias, Gresini Racing Moto2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›