Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des pneus plus durs pour l’exigeant tracé du Mugello

Des pneus plus durs pour l’exigeant tracé du Mugello

Bridgestone fournira aux pilotes des gommes medium et dures pour le Grand Prix TIM d’Italie afin d’obtenir de meilleures performances sur le très complexe tracé du Mugello.

Le Mugello est l’un des circuits les plus rapides du calendrier MotoGP et n’est pas uniquement un challenge pour les pilotes et les teams de la catégorie reine, mais aussi pour Bridgestone, le fournisseur de pneus officiel.

Le manufacturier japonais s’apprête à relever un nouveau défi au Grand Prix TIM d’Italie, sur une piste au revêtement abrasif, avec de longs virages à haute vitesse et des freinages particulièrement durs. Pour répondre aux caractéristiques du circuit italien, Bridgestone a choisi de proposer les options medium et dure pour les pneus avant et arrière qu’utiliseront les pilotes ce week-end.

“Le Mugello est l’un des circuits les plus rapides du calendrier et c’est un circuit qui est dur pour les pneus à cause de la combinaison de la vitesse, de la température de piste qui est souvent élevée et de sa nature exigeante,” a déclaré Tohru Ubukata, le responsable du développement des pneus de compétition de Bridgestone. “Il y a plusieurs montées importantes qui mettent beaucoup de pression sur les pneus, surtout au moment du freinage. Les virages Arrabbiata, Scarperia et Bucine sont très importants pour faire de bons chronos ici et la dernière moitié du tour est donc cruciale.”

“Le circuit est très fluide et les motos passent donc beaucoup de temps sur les épaules des pneus, qui doivent fournir une bonne adhérence. Elles ont un rôle très important ici où elles doivent assurer une bonne stabilité et mettre les pilotes en confiance sur l’ensemble du tour,” a conclu Ubukata.

Hiroshi Yamada, de Bridgestone Motorsport Department, a expliqué comment son entreprise préparait ce qui sera l’une des périodes les plus chargées du calendrier MotoGP.

“La saison est vraiment lancée maintenant et avec six courses en huit semaines les pilotes devront garder leur dynamique. Pour nous cela signifie que nous transporterons et monterons plus de 4 000 pneus avant la fin du mois prochain. Les pneus devront assurer leur rôle sur la piste mais notre logistique sera aussi mise à l’épreuve entre les courses.”

Tags:
MotoGP, 2010, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›