Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi en confiance après une première séance positive

Capirossi en confiance après une première séance positive

Le pilote du team Rizla Suzuki a signé le troisième temps de la séance FP1 de son GP national, le Grand Prix TIM d’Italie, et pense continuer à progresser tout au long du week-end. Son co-équipier Álvaro Bautista était quant à lui de retour en piste après avoir manqué la manche précédente en France.

Loris Capirossi a terminé la première séance d’essais au Mugello avec un troisième temps très positif, après avoir testé différents réglages sur ses deux prototypes GSV-R.

Le vétéran italien a considérablement amélioré sa machine et semblait beaucoup plus à l’aise à la fin des soixante minutes. Capirossi est pour l’instant à 0.608s de Valentino Rossi, auteur du meilleur temps, et demeure très optimiste pour ce week-end malgré une petite chute en fin de séance.

“En dehors de la chute, cette première journée au Mugello a été très positive !” a affirmé Capirossi, qui s’était qualifié en première ligne pour la course de l’an dernier avec Suzuki et avait terminé cinquième. “Nous avons commencé avec deux motos différentes et une des deux était très bien et m’a donné de très bonnes sensations. Globalement je suis très content de cette journée de travail.”

Capirossi n’a pas été inquiété par sa chute et a ajouté : “J’ai fait une erreur et j’ai chuté en fin de séance, c’était de ma faute et je sais ce qui s’est passé alors il n’y a pas de problème. Je pense que nous pouvons encore progresser ce week-end et je suis confiant pour la course.”

Son co-équipier rookie Álvaro Bautista faisait quant à lui ses premiers tours de piste depuis sa chute aux essais du Mans qui l’avait forcé à déclarer forfait pour la course. La clavicule de l’espagnol n’est pas complètement guérie et la journée d’essais de vendredi lui a permis d’évaluer sa condition physique.

“La séance a été très dure parce que je pensais être en meilleure condition que je ne le suis vraiment,” a admis Bautista. “Je me sens mieux qu’au Mans, mais les changements de direction sont encore très difficiles et je n’ai pas assez de force dans le bras gauche pour piloter comme je le voudrais. J’utilise tout mon corps et cela me rend plus lent que je l’espérais.”

Bautista, qui rendra visite à la Clinica Mobile vendredi soir pour se faire examiner, a expliqué ses objectifs pour le GP, ajoutant : “Mon but ce week-end est de gagner en confiance sur la moto et de trouver un bon feeling. Je suis déterminé à finir la course dimanche, ce sera mon principal objectif.”

Tags:
MotoGP, 2010, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Alvaro Bautista, Loris Capirossi, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›