Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa convertit sa pole en victoire au Mugello

Pedrosa convertit sa pole en victoire au Mugello

Intouchable dès le départ, la star de Repsol Honda remporte sa première victoire de l’année avec plus de quatre secondes d’avance sur Jorge Lorenzo, le leader du Championnat. Andrea Dovizioso complète le podium devant son public au Grand Prix TIM d’Italie.

Qualifié en pole position au Mugello, Dani Pedrosa a réalisé une course parfaite qu’il a menée du début à la fin pour décrocher sa première victoire de la saison au Grand Prix TIM d’Italie. L’espagnol, qui n’avait converti que trois de ses quatorze pole positions précédentes en victoires dans la catégorie reine, n’a montré aucun signe de faiblesse et n’a jamais été en position de concéder la première position, jusqu’à franchir la ligne d’arrivée avec plus de quatre secondes d’avance sur ses poursuivants.

Jorge Lorenzo (Fiat Yamaha), le leader du Championnat du Monde, a pris la seconde place et consolide son avance dans le classement général, tandis qu’Andrea Dovizioso (Repsol Honda) a réconforté le public local en prenant la troisième place suite au forfait de Valentino Rossi après sa chute de samedi. Casey Stoner (Ducati Malboro) est quant à lui parvenu à passer de la sixième à la quatrième place dans le dernier en doublant Marco Melandri (San Carlo Honda Gresini) et Randy de Puniet (LCR Honda).

Dovizioso et Ben Spies (Monster Yamaha Tech3) sont partis très vite de la deuxième ligne de la grille et l’italien était déjà troisième à la fin du premier tour. Marco Simoncelli (San Carlo Honda Gresini) est sorti de piste en début de course lorsqu’il essayait de gagner quelques places.

Melandri a lui aussi usé d’un pilotage agressif pour grimper jusqu’à la sixième position alors qu’il était quatorzième sur la grille. De son côté, Pedrosa ne laissait aucun doute sur le déroulement de l’épreuve et établissait un nouveau record du circuit dès le cinquième tour, juste avant que Nicky Hayden (Ducati Malboro) ne perde l’avant de sa GP10 dans le virage n°12 et soit contraint d’abandonner.

A la mi-course, Pedrosa avait une confortable avance de 7.309s et le jeune catalan a maintenu un rythme fluide jusqu’à la fin de la course. Lorenzo et Dovizioso étaient quant à eux extrêmement proches, quelques secondes devant Melandri, De Puniet, Stoner et Spies qui étaient tous en lice pour la quatrième place. Mika Kallio (Pramac Racing), qui avait passé un week-end difficile à cause de son problème à l’épaule, a malheureusement abandonné suite à une chute.

La victoire de Pedrosa est devenue de plus en plus évidente au fil des tours mais les deux autres marches du podium étaient encore indécises entre Lorenzo et Dovizioso. Le pilote du team Fiat Yamaha a cependant commencé à se détacher de l’italien et ne l’a ensuite plus laissé revenir.

Le dernier tour a été marqué par une superbe bataille entre Stoner, Melandri et De Puniet qui ont terminé dans cet ordre suite à ce que l’australien ait passé ses deux adversaires, pendant que Pedrosa franchissait la ligne d’arrivée devant Lorenzo et Dovizioso.

Spies a réalisé une bonne performance en prenant la septième place pour sa première course sur le circuit italien, et Aleix Espargaró (Pramac Racing), autre rookie, a fini huitième. Simoncelli s’est rattrapé de sa sortie de piste en début de course pour se classer neuvième devant son compatriote Loris Capirossi (Rizla Suzuki).

Lorenzo compte désormais 90 points au sommet du classement du Championnat du Monde, tandis que Pedrosa est second avec 65 points. Absent de la course, Rossi est troisième avec 61 points devant Dovizioso qui compte 58 points.

Tags:
MotoGP, 2010, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›