Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Quelques points bien mérités pour les pilotes du team Rizla Suzuki

Quelques points bien mérités pour les pilotes du team Rizla Suzuki

En difficulté sur la mise au point de sa machine, Loris Capirossi n’a pu faire que dixième pour son GP national au Mugello. Álvaro Bautista a quant à lui réussi à terminer la course malgré une blessure à l’épaule encore très handicapante.

Loris Capirossi repart du Grand Prix TIM d’Italie avec un bilan mitigé. Le vétéran italien était content d’avoir franchi la ligne d’arrivée dans les points après avoir abandonné sur les deux courses précédentes mais était aussi déçu de ne pas avoir pu faire mieux avec un problème de train avant qu’il n’a pas pu résoudre avant la course.

“Cette course a été moins désastreuse que les deux dernières, que je n’avais pas finies, mais je suis vraiment énervé parce que nous n’avons jamais trouvé la bonne solution,” a expliqué Capirossi. “Je n’ai jamais trouvé le bon feeling à l’avant aujourd’hui et j’avais l’impression que j’allais glisser à chaque fois que je changeais de direction. J’ai failli chuter plusieurs fois et j’ai dû aller moins vite pour m’assurer que ça n’arriverait pas – je ne veux pas courir dans ces conditions ! Toute l’équipe travaille très dur pour trouver la bonne solution mais nous n’avons malheureusement pas trouvé ce que nous cherchions.”

Capirossi perçoit bien les améliorations réalisées sur la GSV-R mais n’a toujours pas trouvé les bons réglages pour en tirer parti. “Le moteur a beaucoup progressé par rapport à l’an dernier mais nous avons quelques chose sur le châssis ou dans nos réglages qui ne fonctionne pas. Nous devons découvrir de quoi il s’agit et changer ça. Je suis impatient d’aller à Silverstone pour la prochaine course et j’espère que nous ferons meilleure figure là-bas.”

Álvaro Bautista faisait quant à lui sa première course après avoir déclaré forfait au Mans où sa clavicule récemment opérée était encore trop douloureuse. Encore gêné par sa blessure au Mugello, le rookie espagnol a serré les dents et a atteint son objectif de terminer la course en franchissant la ligne d’arrivée en quatorzième position.

“Mon bras gauche est presque mort mais nous avons réussi à atteindre notre objectif aujourd’hui, finir la course, et c’est donc une petite victoire pour nous,” a expliqué Bautista. “J’ai essayé de trouver un bon rythme tout en restant à l’aise pour finir la course. Vers la fin, j’avais un bon feeling mais la douleur était très forte. J’ai pu franchir la ligne, gagner en expérience et faire davantage de kilomètres. Je vais m’assurer de bien récupérer d’ici le prochain GP, ce sera la course nationale du team et je veux donc faire une bonne course là-bas !”

Tags:
MotoGP, 2010, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Loris Capirossi, Alvaro Bautista, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›