Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone analyse les performances de ses deux pneus arrière au Mugello

Bridgestone analyse les performances de ses deux pneus arrière au Mugello

Le fournisseur de pneus officiel du MotoGP était grandement satisfait des performances fournies par ses deux pneumatiques arrière au Grand Prix TIM d’Italie, où les pilotes ont fait des choix très variés.

Bridgestone a dressé un bilan très positif du Grand Prix TIM d’Italie où les pilotes ont eu des choix de pneus différents pour la roue arrière. Tous les pilotes ont choisi la gomme dure pour le pneu avant étant donnée les chaudes températures et la dureté des freinages sur la piste italienne. Sept d’entre eux ont utilisé le pneu arrière tendre (medium) tandis que les neuf autres roulaient sur gomme dure.

Cette situation a permis à Bridgestone de comparer en détails les performances des deux types de pneus et Dani Pedrosa, le vainqueur de la course, a établi un nouveau record du circuit avec les gommes dures.

“Sur les quatre premières courses de la saison, c’est le deuxième record du tour établi avec nos pneus et j’en suis fier,” a déclaré Tohru Ubukata, le directeur du développement des pneus Bridgestone. “Il a fait son meilleur temps dans le cinquième tour mais il avait déjà battu le record au quatrième tour, ce qui montre que nos pneus avaient de bonnes performances dès le début. Le nouveau record du temps de course sur ce circuit prouve que nos pneus sont réguliers sur la distance de course.”

L’ingénieur japonais a aussi commenté le nombre de pilotes ayant choisi l’option tendre à l’arrière et a ajouté : “Casey et Marco Melandri avaient décidé d’utiliser le pneu arrière tendre et ils ont fini quatrième et cinquième, ce qui prouve que les pneus étaient bons sur la distance totale. Casey et Marco se sont longuement battus avec Randy de Puniet qui était sur pneu dur et les trois pilotes avaient des temps au tour très similaires.”

La diversité des choix de pneus était en partie due à la polyvalence des deux gommes qui étaient toutes les deux capables de fournir de bonnes performances sur une piste dont la température a atteint les 54°C durant la course.

“Dani, Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso ont choisi le pneu arrière dur parce qu’ils pouvaient en tirer une bonne adhérence avec leurs réglages personnels et cela leur a donné une meilleure stabilité grâce à la rigidité de la gomme,” a expliqué Ubukata. “Casey et Marco, par exemple, ont choisi la gomme tendre parce qu’ils avaient plus d’adhérence sur les bords des pneus et leur durée de vie n’était pas un problème malgré les températures.”

Tags:
MotoGP, 2010, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›