Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Dix ans de courses à Silverstone : les statistiques

Dix ans de courses à Silverstone : les statistiques

Le MotoGP est de retour sur le circuit anglais pour la première fois depuis 1986 ce week-end pour le Grand Prix AirAsia de Grande-Bretagne et motogp.com a regroupé les statistiques les plus intéressantes de l’histoire des GP à Silverstone.

Après 24 ans d’absence, le MotoGP revient ce week-end à Silverstone, où le Championnat du Monde était resté de 1977 à 1986 pour une décennie de compétition dont certains gardent d’incroyables souvenirs.

Le circuit du Northamptonshire a accueilli des moments historiques, avec le premier doublé américain en Grand Prix lorsque Pat Hennen et Steve Baker remportaient la première course 500cc organisée à Silverstone, ou encore avec les courses de sidecars qui avaient lieu à côté des courses ‘solo’ à chacun des événements organisés de 1977 à 1986.

A l’époque, le chronométrage enregistrait les temps au tour au centième de seconde près et l’écart le plus serré à l’arrivée de l’ère 500cc a justement été enregistré à Silverstone en 1979 avec seulement 0.03s entre Kenny Roberts et Barry Sheene. Les cinq premiers pilotes à franchir la ligne d’arrivée de l’épreuve 250cc de 1983 se tenaient en 0.4s – le top cinq le plus serré des 61 ans d’histoire de la catégorie 250cc.

En 1979, Honda lançait la NR500 4-temps dans la catégorie 500cc alors dominée par les 2-temps. Les motos étaient pilotées par Mick Grant et Takazumi Katayama. Grant chuta dès le premier virage et Katayama boucla cinq tours avant d’abandonner. Freddie Spencer courra ensuite sur une nouvelle version de la NR500 à Silverstone en 1981 et monta jusqu’à la cinquième place avant d’abandonner pour problèmes mécaniques.

Parmi les héros de Silverstone figurent Kork Ballington et Angel Nieto, qui comptent chacun six victoires dans le Northamptonshire. La victoire de Toni Mang en 1985 lui permit de devenir le seul pilote à avoir gagné en 250cc avec trois constructeurs japonais différents : Kawasaki, Yamaha et Honda.

Les pilotes britanniques ont aussi connu la gloire à plusieurs reprises à Silverstone. Dix britanniques, toutes catégories confondues, ont fini sur le podium : Barry Sheene (1978/500cc/3ème, 1979/500cc/2ème), Tom Herron (1978/250cc/2ème, 1978/350cc/2ème), John Williams (1977/350cc/3ème), Steve Manship (1978/500cc/2ème), Mick Grant (1978/350cc/3ème), Clive Horton (1978/125cc/2ème), Keith Huewen (1981/350cc/2ème), Andy Watts (1984/250cc/2ème), Ron Haslam (1984/500cc/3ème) et Ian McConnachie (1986/80cc/1er).

Tags:
MotoGP, 2010, AIRASIA BRITISH GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›