Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bradley Smith prépare son GP national

Bradley Smith prépare son GP national

Le pilote du team 125cc Bancaja Aspar discute de sa course nationale, le Grand Prix AirAsia de Grande-Bretagne, dans ce questions/réponses spécial.

Silverstone est un nouveau circuit dans le calendrier du Championnat - est-ce que tu as déjà roulé là-bas ?

Pas sur le nouveau circuit - j’ai couru à Silverstone deux fois avant, en 2004 et 2005. Ce sera un peu comme ma première fois là-bas et j’aurais bien aimé profiter de l’avantage de connaître la piste mais ce ne sera pas possible. Le circuit utilise presque le même tracé qu’en F1, ils ont juste changé une section qui a été étendue d’un kilomètre. Je pense que ce sera un peu comme sur l’ancienne piste d’Assen, avec des groupes de pilotes qui restent ensemble en utilisant l’aspiration. Ce sera une piste très rapide mais pas très technique alors je suppose que les principales différences sur les temps au tour se joueront à l’aspiration. Il faudra rester concentré et ne pas perdre le contact avec le groupe de tête.

Quelles sont les principales caractéristiques de la piste ?

Elle est très rapide et il y a beaucoup de vent habituellement, sur ce point on pourrait la comparer à Phillip Island. Je pense qu’on pourra gagner du temps dans les virages lents comme Becketts et Maggots, il y a des sections rapides et des sections techniques.

Une comparaison avec Donington Park ?

Je suis sûr que l’ambiance sera la même sur les deux circuits et que le public britannique nous soutiendra autant que d’habitude. Donington est différent parce qu’il y avait des gens partout sur les collines alors que Silverstone est un circuit pratiquement plat. Les infrastructures et l’emplacement de Silverstone sont peut-être plus pratiques pour un Grand Prix. Je pense que nous verrons des courses de groupe, au moins en 125cc et en Moto2, et ce sera mieux pour le spectacle.

A quoi penses-tu à l’approche du GP de Grande-Bretagne ?

C’est une semaine chargée pour moi, avec beaucoup d’événements et de conférences de presse. On me demande souvent si je peux gagner. Je me suis toujours cru capable de gagner mais on ne peux pas savoir avant d’aller en piste. Courir à domicile est fantastique. Ça n’arrive qu’une fois par an alors j’essaye d’en profiter un maximum. Je m’étais qualifié en pole position l’an dernier, c’était génial, et notre objectif pour cette année sera de gagner. Ecouter l’hymne national à Silverstone est un rêve et j’espère qu’il deviendra réalité dimanche.

Ton GP national en trois mots.

Fantastique, excitant, émotions.

Peu importe l’époque de l’année à laquelle le GP est organisé, il semble qu’il pleuve toujours en Angleterre.

La pluie et le GP de Grande-Bretagne semblent malheureusement aller main dans la main alors ce n’est pas incorrect. Le problème est que même lorsqu’on a du soleil, il n’y a jamais de garanti que la météo reste la même le lendemain, mais c’est peut-être aussi ce qui fait le charme de la course. Cela dit, j’espère qu’il fera beau ce week-end !

Tes objectifs pour tes débuts à Silverstone ?

Faire le spectacle et me battre pour la victoire, être à mon meilleur niveau et faire plaisir au public britannique. J’aimerais que les gens disent, ‘Wow! Bradley a été fantastique ce week-end !’ Ce ne sera pas facile mais je vais faire tout mon possible.

Est-ce que tu penses que c’est un circuit qui convient à ton style ?

Oui, bien sûr. Le circuit n’est pas aussi technique que je le voudrais et je pense que les temps au tour seront très proches. Il y a quelques endroits où on peut gagner du temps mais ce n’est pas comme au Mugello par exemple, où on perd beaucoup de temps dès qu’on se déconcentre. C’est un circuit nouveau pour tout le monde et c’est une bonne chose parce que nous partirons tous du même point vendredi.

C’était bien de te retrouver à ton meilleur niveau lors de la dernière course…

Oui c’était beaucoup mieux, j’ai retrouvé le sourire ! Tout fonctionne mieux et cela me permet de me concentrer davantage. Nous sommes de nouveau compétitifs et je m’amuse beaucoup plus, ce qui est essentiel dans cette compétition.

Communiqué de presse Bancaja Aspar

Tags:
125cc, 2010, AIRASIA BRITISH GRAND PRIX, Bradley Smith, Bancaja Aspar Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›