Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis en chiffres

Le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis en chiffres

Toutes les statistiques clés avant la neuvième manche du Championnat du Monde MotoGP 2010, à Laguna Seca.

190 – Randy de Puniet s’est fracturé tibia et péroné de la jambe gauche en chutant au GP d’Allemagne le week-end dernier et manquera donc la manche américaine. Cet accident a mis fin à une impressionnante série de 190 GP consécutifs pour De Puniet, qui n’avait jamais manqué une course depuis 1999, année de ses débuts à plein temps en Grand Prix.

67 – Suite au GP d’Allemagne, 67 courses MotoGP ont eu lieu sans aucune victoire américaine. Nicky Hayden est le dernier Américain à s’être imposé, à Laguna Seca en 2006.

34 ans – Le jour de course à Laguna Seca marquera le 34ème anniversaire de la victoire de Barry Sheene au Grand Prix de Suède organisé à Anderstorp en 1976, une victoire qui lui avait permis de décrocher son premier titre mondial et d’offrir à Suzuki leur premier titre en 500cc.

33 – Premier à franchir la ligne d’arrivée en Allemagne, Dani Pedrosa compte désormais 33 victoires en Grand Prix, toutes catégories confondues, et qui ont toutes été remportées avec Honda. Il s’agit du même nombre de victoires atteint par Valentino Rossi sur Honda. Seuls trois pilotes ont gagné plus de fois avec Honda : Mick Doohan (54), Jim Redman (45) et Mike Hailwood (41).

16 ans – Le jour des qualifications à Laguna Seca marquera les seize ans de la victoire de Kevin Schwantz à Donington Park en 500cc en 1994, qu’il avait remportée après un gros highside en qualifications. Il s’agissait de la dernière de ses 25 victoires en Grand Prix.

15 – Le nombre de Grands Prix du Championnat du Monde organisés aux Etats-Unis jusqu’ici. Les deux premiers avaient eu lieu à Daytona en 1964 et 1965, onze autres ont eu lieu à Laguna Seca et Indianapolis a aussi accueilli le Championnat du Monde ces deux dernières années.

10 – La victoire de Dani Pedrosa en Allemagne était sa dixième dans la catégorie reine, soit le même nombre de victoires que son rival et compatriote, Jorge Lorenzo. Le seul Espagnol à avoir fait mieux est Álex Crivillé, qui avait remporté quinze victoires.

8 – Jorge Lorenzo est monté sur le podium à chacune des huit premières courses de la saison 2010 et rejoint donc un groupe très fermé de pilotes à avoir réalisé cet exploit dans la catégorie reine : Giacomo Agostini, Wayne Rainey, Mick Doohan, Kevin Schwantz et Valentino Rossi.

7 – Les Espagnols ont remporté les sept dernières courses MotoGP. Il s’agit de la plus longue série de victoires espagnoles dans la catégorie reine. Le record est cependant encore loin puisque les Etats-Unis avaient atteint les 28 victoires consécutives dans la catégorie reine avec Freddie Spencer au Mugello en 1982.

4 – Suite au GP d’Allemagne, seuls quatre pilotes se sont classés dans les points à chacune des huit premières courses de l’année : Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso et Héctor Barberá.

3 – Trois pilotes ont monopolisé le podium MotoGP sur les trois dernières courses : Lorenzo, Pedrosa et Stoner.

1 – Valentino Rossi n’est jamais parti de la pole position à Laguna Seca. Parmi les circuits où l’Italien a déjà couru en Grand Prix, il s’agit du seul où il ne s’est jamais qualifié en pole position avec la catégorie reine.

Tags:
MotoGP, 2010, RED BULL U.S. GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›