Achat de billets
Achat VidéoPass

Elías s’impose en maître à Brno et confirme son statut de favori au titre

Elías s’impose en maître à Brno et confirme son statut de favori au titre

Vainqueur pour la quatrième fois de la saison au Grand Prix Cardion ab de République Tchèque, le pilote du team Gresini Racing compte désormais 55 points d’avance dans la course au tout premier titre Moto2.

Toni Elías a une nouvelle fois su tirer profit de son expérience pour remporter sa quatrième victoire de la saison 2010 à Brno, un résultat qui marquait aussi le 100ème podium du team Gresini dans le Championnat du Monde.

Contrairement à ceux de la catégorie 125cc, les pilotes de la catégorie Moto2 se sont installés sur une grille de départ ensoleillée pour la neuvième manche de la saison, et le départ de la course a mené à une bataille serrée aux avant-postes, avec un groupe de tête composé de neuf pilotes, dont le détenteur de la pole, Shoya Tomizawa (Technomag-CIP), et Jules Cluzel (Forward Racing) qui avait réalisé un excellent départ depuis la troisième ligne.

Arne Tode (Racing Team Germany) a été le premier à chuter, tandis qu’Elías restait discret pour calmement analyser la situation en tête de la course, aux côtés de Tomizawa. Andrea Iannone (Fimmco Speed Up) a été l’un des principaux protagonistes du groupe et est passé en tête à la mi-course, menaçant alors de s’échapper comme il l’avait déjà fait à plusieurs reprises cette saison.

Elías a cependant commencé à se montrer plus agressif et a rapidement rattrapé la seconde de retard qu’il comptait sur Roberto Rolfo (Italtrans STR) pour revenir dans la lutte pour le top 3 dans le treizième tour. L’Italien a malheureusement été victime d’une panne mécanique le tour suivant et a été contraint d’abandonner après un très bon début de course.

Passé en tête de la course, Elías commençait à creuser l’écart pendant que Yuki Takahashi (Tech3 racing) passait devant Iannone pour prendre la seconde position. Elías a finalement franchi la ligne d’arrivée avec 2.312s d’avance sur le Japonais, auteur d’une belle offensive de fin de course, tandis que Iannone était juste derrière.

Cluzel et Julián Simón (Mapfre Aspar) ont quant à eux complété le top 5, devant Gabor Talmacsi (Fimmco Speed Up). Thomas Lüthi (Interwetten Moriwaki Racing) n’a fait que onzième, un résultat qui permet à Elías de compter 55 points d’avance en tête du Championnat et à Iannone de prendre la deuxième place du classement général avec sept points de plus que Lüthi.

Tags:
Moto2, 2010, CARDION AB GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›