Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une course délicate en perspective pour De Puniet

Une course délicate en perspective pour De Puniet

Diminué par sa blessure et sur un circuit qui ne lui réussit décidément pas, le pilote du team LCR Honda s'est qualifié en dix-septième position et partira donc dernier sur la grille du Grand Prix Red Bull d'Indianapolis.

>La belle météo estivale qui régnait autour de l'Indianapolis Motor Speedway en ce samedi après-midi pour la séance qualificative aura permis à l'asphalte américain d'atteindre les 54°C, des conditions qui auront cependant nettement perturbé les pilotes de la catégorie reine en recherche permanente d'adhérence sur le légendaire tracé. Randy de Puniet, le pilote du LCR Honda MotoGP Team, n'aura donc pas ménagé ses efforts avec son équipe technique pour tenter de gommer toutes les difficultés qui se présentent sur un revêtement bosselé présentant différents types de surface.

Le Français de 29 ans aura couvert un total de 26 tours au guidon de sa Honda RC212V au cours de cette heure de tests qualificatifs, réalisant son meilleur chrono de 1’41.923 dans son avant-dernier passage. Crédité du 17ème temps, il s'élancera donc depuis la sixième ligne demain à 15h00, heure locale, pour les 28 tours que comptera ce onzième Grand Prix de la saison. Randy aura de plus dû faire face à la douleur pendant les deux séances du jour au cours desquelles il aura multiplié les solutions techniques pour être le plus véloce possible sur les 4.216 km de la piste d’Indianapolis sans jamais vraiment parvenir à trouver le bon rythme.

Randy de Puniet – 17ème – 1’41.923

“Avant même d'arriver ici à Indianapolis je m’attendais déjà à un week-end délicat compte tenu de ma condition physique globale et des particularités d'un tracé qui ne plaide pas en ma faveur dans ce contexte. Ça ressemble étrangement à l'an passé où j'avais dû composer avec une cheville gauche fracturée quelques semaines avant la course. On est confronté aux mêmes difficultés avec la machine depuis l'entame des essais, et bien que nous n’ayons cessé de chercher des solutions au niveau de la partie cycle, les sensations ne sont pas vraiment présentes au guidon. J'ai fait ce que j'ai pu pour tenter de combler l'écart qui me sépare des autres pilotes, mais je perds malheureusement trop de temps sur les phases de freinage. Il nous reste maintenant la séance de warm-up demain pour rectifier le tir et ramener le plus de points possibles dans cette situation en fin de course.”

Tags:
MotoGP, 2010, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, Randy de Puniet, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›