Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De Puniet : “La course la plus difficile de la saison”

De Puniet : “La course la plus difficile de la saison”

Physiquement diminué par sa blessure à la jambe gauche, le Français du team LCR Honda a souffert dans la chaleur d’Indianapolis et a terminé la course en treizième et dernière position.

Suite à une séance qualificative disputée la veille au cours de laquelle il s'est retrouvé en délicatesse au guidon de sa RC212V, Randy de Puniet, le pilote du LCR Honda MotoGP Team, s'est donc élancé aujourd'hui depuis la 17ème place de la grille de départ pour les 28 tours que comptait le Grand Prix d'Indianapolis, onzième épreuve de cette saison 2010. Et il aura ainsi pris les trois points de la treizième position finale de cette manche américaine où les quelques 62 794 spectateurs présents auront eu la chance de voir les protagonistes de la catégorie reine en découdre sous une forte chaleur de 35°C.

 

Le Français de 29 ans reste quoi qu'on en dise dans une phase de convalescence suite à sa double fracture tibia-péroné contractée il y a tout juste six semaines lors du GP d'Allemagne, et les seize courbes, dont 10 à gauche, qui composent le fameux tracé d’Indianapolis auront mis à rude contribution la jambe gauche du pilote tricolore. L'intégralité du week-end pour Randy fut consacrée à la recherche de solutions pour tenter de contrecarrer les difficultés auxquelles il s'est retrouvé confronté, mais le Motor Speedway reste l'un des circuits les plus bosselés et les moins abrasifs du calendrier. Malgré un fin travail d'analyse et de recherches techniques, il aura dû se battre dans la douleur avec une moto rétive.

 

Le LCR Honda MotoGP Team va maintenant reprendre la direction de l'Europe et de la côte Adriatique en particulier pour se rendre sur la piste de Misano où aura lieu dès le week-end prochain le Grand Prix de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini.

 

Randy de Puniet – 13ème

 

“Honnêtement ça aura été pour moi la course la plus délicate depuis le début de saison… plus compliquée encore qu'en République Tchèque il y a deux semaines ! La piste est vraiment particulière ici avec beaucoup de changements de direction qui s’avèrent exigeants sur la longueur d'une course lorsque l'on est diminué physiquement. Le revêtement est ensuite relativement bosselé et tout le monde est en recherche constante d’adhérence. On s’est démené tout le week-end pour trouver des solutions techniques sur la moto, j'ai même essayé de modifier légèrement mon style de pilotage. Mais rien n'y a fait en fin de compte, et je n'ai jamais pu me mettre dans le rythme. Je conserve néanmoins ma huitième place au classement provisoire du championnat et je reste convaincu que les choses vont évoluer dans le bon sens pour nous à Saint-Marin le week-end prochain sur une piste que j'affectionne et sur laquelle je suis à l'aise tous les ans.”

Tags:
MotoGP, 2010, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, Randy de Puniet

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›