Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De Puniet espère se relancer à Misano

De Puniet espère se relancer à Misano

Randy de Puniet a réalisé le douzième temps de la première séance d'essais libres sur le circuit de Misano qui accueille ce week-end le Grand Prix Aperol de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini.

Une semaine tout juste après la dernière épreuve qui s'est déroulée à Indianapolis aux États-Unis, les protagonistes de la catégorie reine ont donc de nouveau dû en découdre sous une forte chaleur de 30°C dans des conditions estivales de saison pour la région.

 

Involontairement victime d'une chute collective l'an passé dans le premier tour du GP de Saint-Marin, le Français de 29 ans affectionne tout particulièrement les 4.226 km d'asphalte transalpin et il ne cache pas son envie d’y signer une belle performance dimanche en retrouvant le niveau qui était le sien avant sa double fracture tibia-péroné contractée en juillet dernier. Randy aura couvert aujourd'hui un total de 26 tours au guidon de sa Honda RC212V n°14 avec un meilleur chrono de 1’36.454, et le travail d'analyse fourni par son équipe après ces tests lui sera sans aucun doute bénéfique pour aborder au mieux les 28 boucles que comptera la course de dimanche.

L'Espagnol Dani Pedrosa a quant à lui dominé la séance du jour avec un temps de 1’34.772.

 

Randy de Puniet – 12ème – 1’36.454

 

“Je suis globalement plutôt satisfait de cette première séance ici à Misano après toutes les difficultés rencontrées le week-end dernier à Indianapolis, et les bonnes sensations reviennent progressivement au guidon. J'ai d'abord pris la piste avec ma première machine et une mise au point conventionnelle, mais après seulement un tour, je sentais quelque chose d'anormal au niveau du train arrière. On s’est en fait rendu compte qu'il y avait une cloque sur le pneu arrière et les techniciens de chez Bridgestone font quelques investigations maintenant pour trouver la source du problème. J'ai donc ensuite repris la séance avec la deuxième moto réglée différemment pour aligner une série de chronos plutôt corrects avec les gommes dures et me retrouver à seulement une demie seconde du sixième temps. On a bien évidemment encore beaucoup de travail à fournir et plusieurs modifications à tester demain mais nous avons retrouvé la place qui doit être la nôtre.”

Tags:
MotoGP, 2010, GP APEROL DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Randy de Puniet, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›