Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Victoire d’Elías et tragédie à Misano

Victoire d’Elías et tragédie à Misano

Le leader du Championnat Moto2 a décroché sa sixième victoire de la saison dans une course qui s’est conclue par un drame avec le décès tragique de Shoya Tomizawa suite à un terrible accident.

Toni Elías s’est imposé depuis la pole position dimanche à Misano et dispose maintenant de 83 points d’avance dans la course au tout premier titre Moto2 suite à sa sixième victoire de la saison, sa quatrième d’affilée. Julián Simón (Mapfre Aspar) passe deuxième du classement général grâce à sa seconde place en course, aux dépens de Thomas Lüthi (Interwetten Moriwaki) qui était néanmoins de retour sur le podium à Misano. Cette journée restera cependant marquée par la disparition tragique de Shoya Tomizawa, qui a succombé à ses blessures après avoir été victime d’un terrible accident durant la course.

A l’extinction des feux, Andrea Iannone s’est très vite emparé de la première position mais son départ prématuré lui a ensuite valu une pénalité de passage par la Pit Lane, ce qui a permis à Jules Cluzel (Forward Racing), Scott Redding (Marc VDS Racing Team) et Shoya Tomizawa (Technomag-CIP) de se retrouver en tête de la course.

Parti de la pole position, Elías n’était cependant pas loin des trois leaders, qu’il a finalement doublés dans le sixième tour pour prendre une première position qu’il allait ensuite conserver jusqu’à la ligne d’arrivée malgré les tentatives de Simone Corsi (JiR Moto2) puis de Simón de rester dans sa roue. Derrière l’intouchable leader du Championnat, la course a été bouleversée par un terrible accident impliquant Tomizawa, Redding et Alex de Angelis (JiR Moto2). Tomizawa et Redding ont immédiatement été conduits à la Clinica Mobile. Tomizawa a ensuite été transféré à l’hôpital de Riccione, où le Japonais est malheureusement décédé des suites de ses blessures. Redding n’est de son côté pas gravement blessé.

Simón et Corsi continuaient quant à eux leur duel pour la seconde place, tandis que Mattia Pasini (en wildcard ce week-end) et Sergio Gadea étaient contraints d’abandonner suite à leurs chutes respectives, un sort qu’allait aussi connaître Yuki Takahashi (Tech 3 Racing) qui occupait la cinquième position.

Pendant qu’Elías continuait sa démonstration de force en tête de la course, Lüthi a progressivement rattrapé ses six secondes de retard sur Corsi pour prendre la troisième place. Après avoir observé sa pénalité, Iannone a été victime d’un problème mécanique en fin de course et a donc abandonné alors qu’il tentait de revenir dans les points.

Elías a finalement franchi la ligne d’arrivée avec 1.969s d’avance sur Simón, tandis que Lüthi n’était pas très loin derrière en troisième position pour son cinquième podium de la saison. Elías mène le classement général avec 211 points suite à sa nouvelle victoire, devant Simón (128) et Lüthi (124).

Corsi a pris la quatrième place, devant Stefan Bradl (Viessmann Kiefer Racing), Cluzel, Gabor Talmacsi (Fimmco Speed Up), Dominique Aegerter (Technomag-CIP), Claudio Corti (Forward Racing) et Roberto Rolfo (Italtrans STR) qui complètent le top 10.

Tags:
Moto2, 2010, GP.APEROL DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›