Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa déclare forfait pour Phillip Island

Pedrosa déclare forfait pour Phillip Island

A l’issue de la séance de qualifications de samedi après-midi, le pilote du team Repsol Honda a décidé de ne pas participer au Grand Prix Iveco d’Australie afin de mieux récupérer de sa fracture de la clavicule.

Les bourrasques de vent qui balayaient la piste de Phillip Island samedi après-midi ont fait de la séance de qualifications une épreuve particulièrement difficile et après avoir participé aux deux séances d’essais et à celle de qualifications, Dani Pedrosa a été forcé de constater que sa condition physique n’était pas suffisante pour qu’il participe à la course de dimanche, à peine deux semaines après son accident.

L’Espagnol, qui s’était fracturé la clavicule en chutant lors de la première journée du GP du Japon, a bouclé 42 tours sur les deux séances de samedi à Phillip Island et s’est qualifié en quinzième position avec un chrono d’1’33.383. Ses blessures continuent cependant de le faire souffrir et face à un manque d’endurance évident, Pedrosa et le HRC ont conjointement décidé qu’il ne participerait pas à la course de dimanche et tenterait de faire son retour à Estoril dans deux semaines.

“Suite mon opération en Espagne, mon objectif était de faire mon retour en Australie mais après avoir participé aux trois séances ici, il apparait clairement qu’il me sera impossible de maintenir un rythme élevé parce que mon bras s’affaiblit tour après tour et il m’est de plus en plus difficile de contrôler la moto – et encore plus avec le vent qui souffle très fort ici,” a expliqué Pedrosa.

“Phillip Island est un circuit très rapide, je dois m’accrocher au guidon fermement et cela me fatigue et me fait souffrir. Courir demain en tournant à trois secondes du rythme de course et ne marquer que quelques points n’aurait pas beaucoup de sens. Je pense cependant que ça valait la peine d’essayer parce que nous ne pouvions pas savoir comment ça se passerait sur la moto sans essayer.”

Pedrosa a ajouté : “Maintenant je ne tiens pas à prendre davantage de risques et j’espère récupérer à temps pour Estoril. Nous avons discuté de la situation avec Kazuhiko Yamano, le directeur du team HRC, et nous partageons la même opinion.”

Tags:
MotoGP, 2010, IVECO AUSTRALIAN GRAND PRIX, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›