Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa : "Les courses vont être très disputées"

Pedrosa : 'Les courses vont être très disputées'

Satisfait de ses essais de pré-saison, le pilote du team Repsol Honda se prépare pour le dernier Test avant le début du Championnat au Qatar.

Le Championnat du Monde MotoGP 2011 est sur le point de commencer et Dani Pedrosa et ses co-équipiers, Casey Stoner et Andrea Dovizioso, ont déjà prouvé qu’ils étaient prêts à en découdre. Les trois pilotes du team Repsol Honda ont effectivement affiché d’excellentes performances lors des essais en Malaisie et l’Espagnol aborde le dernier Test Officiel de la pré-saison en pleine confiance, ayant pour une fois été épargné par les blessures qui lui avaient gâché ses pré-saisons les années précédentes.

Entre le premier Test à Valence, en novembre 2010, et le dernier qui a eu lieu à Sepang, quelles ont été les principales améliorations sur votre moto ?

“La moto n’a pas beaucoup changé, nous avons surtout essayé de progresser là où nous en avions le plus besoin, notamment sur le freinage et l’électronique.”

Quel bilan dressez-vous des derniers essais à Sepang ?

“Le point le plus positif cette année est que nous partons sur une très bonne base, contrairement aux années précédentes où nous avions dû faire évoluer la moto durant le Championnat. Cette fois nous aurons fait une excellente préparation qui nous permettra d’être performants dès la première course du Championnat.”

Avez-vous encore des choses à tester lors du prochain Test au Qatar ou ces essais ne vous serviront-ils qu’à préparer la course ?

“Il y a toujours des choses à faire mais notre principal objectif sera effectivement de travailler sur les réglages pour la course. Si les conditions de piste sont bonnes nous en profiterons pour avancer un maximum.”

Pour le Grand Prix du Qatar, les séances d’essais et la course ont lieu à des heures différentes. Le jeudi et le vendredi vous roulerez à 20h, le vendredi à 21h. Comment allez-vous vous préparer pour la course qui aura lieu à 22h ?

“C’est vrai que les horaires sont loin d’être idéaux et le meilleur moment pour faire une simulation de course sera donc pendant le Test Officiel, mais la piste sera sale et ce sera difficile de comparer. Les motos vont nettoyer la piste à force de passer et les conditions s’amélioreront. Les essais nous serviront quand même à voir quel genre de chronos nous pouvons faire.”

Vous arriver au Qatar en pleine forme, pour une course qui se déroule dans des conditions particulières…

“La course du Qatar est très différente des autres parce qu’elle a lieu la nuit, avec un programme différent et il faut donc faire attention aux pneus. Mais une fois lancée c’est une course à 25 points comme sur les autres circuits, il faut faire de son mieux et se battre pour les prendre”

Etes-vous plus confiant que les années précédentes ?

“J’ai eu des pré-saisons difficiles ces dernières années, à cause de la moto, de mes blessures etc. Mais cet hiver nous avons pu préparer une très bonne moto et nous avons eu moins de complications. Il nous reste un Test et j’espère que tout se passera bien.”

Vous êtes maintenant complètement remis de votre blessure à la clavicule ?

“Je vais assez bien. Mon épaule n’est évidemment pas tout à fait comme avant mais j’espère que ça se passera bien pour la première course, qui sera la véritable épreuve pour voir où j’en suis physiquement. J’ai fait beaucoup de tours cet hiver mais je n’ai pas encore fait la distance de course.”

Avec trois pilotes et un niveau très élevé, Repsol Honda force la concurrence à être plus performante. Le Championnat va être très, très rapide selon ce que nous avons vu durant la pré-saison…

“Nous verrons bien. On peut difficilement prédire ce qui arrivera. Nous savons simplement que les courses vont être très disputées et que tout le monde fera de son mieux. Ce sera plus ou moins comme les années précédentes, mais il y aura très certainement beaucoup de bagarre pour les premières places. Comme nous l’avons vu en pré-saison, ce sera très disputé.”

Après les essais en Malaisie, pouvez-vous dire que votre moto est en avance sur les autres ?

“Non, la moto fonctionne très bien en ce moment mais je ne pense pas qu’elle soit au-dessus des autres. Dans un Championnat, l’important n’est pas ce qui arrive sur un circuit mais ce qui se passe sur l’ensemble des circuits. Notre moto est forte dans certains domaines et moins dans d’autres, dans lesquels les autres motos sont plus fortes. Au final je pense que c’est l’équilibre global de la moto et sa polyvalence qui importent le plus.”

Que pouvez-vous nous dire au sujet de l’embrayage, du frein moteur et des nouvelles suspensions ?

“Je n’ai rien essayé de nouveau en ce qui concerne l’embrayage. Nous avons essayé d’améliorer le frein moteur. Casey (Stoner) dit que la moto est très différente de la Ducati dans ce domaine et qu’il est moins à l’aise qu’avant, et nous allons donc essayer d’utiliser son expérience pour améliorer notre moto. De cette façon nous devrions pouvoir freiner plus tard et améliorer nos chronos. Nous avons testé les nouvelles suspensions à plusieurs occasions et elles ne sont pas encore à 100% mais elles ont beaucoup de potentiel. Elles améliorent le freinage et la motricité mais provoquent aussi quelques secousses. Je suppose que nous pourrons les utiliser un peu plus tard.”

Communiqué de presse Repsol Media Service

Tags:
MotoGP, 2011, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›