Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Double déception chez Pramac Racing

Double déception chez Pramac Racing

Randy de Puniet a abandonné dès le premier tour du Grand Prix Commercialbank du Qatar et a dans sa chute percuté son co-équipier Loris Capirossi, qui a ensuite été contraint de rentrer aux stands.

La première manche de la saison 2011 sera une course à rapidement oublier pour le team Pramac Racing. Après un warm-up prometteur, dans lequel Randy de Puniet avait signé le cinquième temps, la course a été catastrophique et ce, dès le premier tour. Le pilote Français a en effet été victime d’une perte d’adhérence à l’arrière de sa Desmosedici GP11 et s’est fait projeter par terre, tandis que sa roue avant percutait son co-équipier Loris Capirossi. L’Italien est miraculeusement parvenu à rester sur ses deux roues mais a été obligé de finir sa course aux stands deux tours plus tard à cause d’une vive douleur à la main gauche. Le team Pramac Racing aura l’opportunité de se rattraper dans deux semaines à Jerez, lors de la première course européenne du calendrier 2011.

Fabiano Sterlacchini, directeur technique de– Pramac Racing


“C’est la première fois que ça m’arrive, avoir les deux pilotes ‘out’ au bout de quelques tours, après une collision entre les deux. Ce sont des choses qui peuvent arriver et il n’y a pas grande chose à dire. Nous sommes naturellement très déçus parce que nous espérions faire une bonne course après le warm-up. Maintenant nous devons aller de l’avant, ce n’était que la première course du Championnat et nous aurons de nombreuses opportunités pour nous rattraper.”

Randy De Puniet


“Je suis désolé d’avoir chuté et d’avoir malencontreusement percuté mon co-équipier. Le pneu arrière était sûrement encore trop froid sur le côté gauche et la moto s’est cabrée dès que j’ai accéléré, puis je me suis soudainement retrouvé face contre terre. C’est vraiment dommage parce que nous étions en confiance après le bon warm-up que nous avions fait. Nous ne pouvons que penser à Jerez, où nous irons dans deux semaines et où nous essayerons de nous rattraper.”

Loris Capirossi

“Déçu, mais ce sont des choses qui arrivent. Je suis navré que ce soit arrivé avec mon nouveau co-équipier, dont ce n’est d’ailleurs pas la faute. Encore une fois, tout peut arriver dans une course. Maintenant nous espérons avoir un peu plus de chance la prochaine fois. Le seul point positif est que ma main ne soit pas cassée, j’avais très mal et j’étais inquiet mais nous serons là à Jerez !”

Tags:
MotoGP, 2011, COMMERCIALBANK GRAND PRIX OF QATAR, Randy de Puniet, Loris Capirossi, Pramac Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›