Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Première journée productive pour De Puniet

Première journée productive pour De Puniet

Sixième de la seconde séance d’essais du Grand Prix bwin d’Espagne, le pilote du team Pramac Racing était huitième sur le classement combinée FP1+FP2 et a affiché de très encourageants progrès.

Après un week-end désastreux au Qatar, le team Pramac Racing a l’intention de se racheter ce week-end au Grand Prix bwin d’Espagne, où Randy de Puniet a eu une première journée très positive. Le Français a réalisé le huitième temps des deux premières séances d’essais du week-end, en 1’40.982, et n’est qu’à 0.026s de la Ducati officielle de Valentino Rossi. Son co-équipier Loris Capirossi a de son côté rencontré plusieurs problèmes et notamment une douleur très gênante à l’épaule droite. Le vétéran italien pilotait sous infiltration aujourd’hui mais n’a pas réussi à faire mieux que le quatorzième temps.

Marco Rigamonti - Ingénieur piste de Randy de Puniet

“Nous sommes satisfaits du travail réalisé aujourd’hui. Comme au Qatar, nous avons progressé à chaque séance. Le sixième temps de cet après-midi est un bon résultat et nous espérons continuer comme ça pour la suite du week-end. Nous devons peaufiner quelques détails au niveau du contrôle de traction afin que Randy soit encore plus confiant.”

Randy De Puniet –- 8ème - 1'40.982

“Je suis assez content de notre travail. Nous avons changé beaucoup de petites choses entre le matin et l’après-midi et les résultats sont là. La moto a un bon feeling sur cette piste. Nous pouvons faire une bonne course si nous continuons à progresser à partir de ce que nous avons fait aujourd’hui. Nous devons encore améliorer le ‘traction control’ et nous nous en occuperons demain. Le vent soufflait fort et ce n’était pas facile de rouler dans ces conditions.”





Loris Capirossi –- 14ème -1'41.810

“Ça s’est un peu mieux passé l’après-midi. J’ai toujours du mal avec le train avant de la moto, je n’arrive pas à trouver le bon feeling. Nous avons essayé plusieurs solutions mais nous ne sommes pas encore au niveau que nous visons. Mes problèmes d’épaule me font toujours souffrir, malgré l’infiltration. J’espère que ça changera demain. Nous devons progresser et nous avons tout ce qu’il nous faut pour réussir.”

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Randy de Puniet, Loris Capirossi, Pramac Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›