Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Deuxième pole consécutive pour Bradl !

Deuxième pole consécutive pour Bradl !

Après avoir remporté la première manche de l’année depuis la pole position au Qatar, le jeune Allemand s’est de nouveau qualifié en tête de la grille Moto2 à Jerez et partira devant Yuki Takahashi et Tom Lüthi.

Stefan Bradl pourrait bien être l’homme à battre dans la catégorie Moto2 cette année puisqu’il vient de décrocher sa seconde pole consécutive après celle de Losail, où il avait aussi remporté la première course de la saison. Le pilote du team Viessmann Kiefer Racing avait été le plus rapide lors de la dernière séance d’essais et s’est assuré un départ en tête de la grille en réalisant le meilleur temps du week-end en 1’42.706.

Qualifiés en première ligne à respectivement 0.282s et 0.582s de Bradl, Yuki Takahashi (Gresini Racing) et Tom Lüthi (Interwetten Paddock Moto2) voudront absolument empêcher l’Allemand de s’échapper comme il l’avait fait au Qatar et devront donc réaliser un départ parfait.

Marc Márquez (CaixaCatalunya Repsol) a chuté en fin de séance mais son chrono d’1’43.332 lui permet d’être quatrième sur la grille de départ, en tête de la deuxième ligne, devant Bradley Smith (Tech3 Racing) et Alex de Angelis (JiR Moto2). A noter que cinq constructeurs sont représentés dans le top 6 des qualifications (Kalex, Moriwaki, Suter, Tech3 et Motobi).

Michele Pirro (Gresini Racing), Aleix Espargaró (Pons HP 40) et Claudio Corti (Italtrans Racing) s’élanceront quant à eux de la troisième ligne, tandis que Julián Simón (Mapfre Aspar) complète le top 10. Le vice-Champion du Monde Moto2 a été victime d’un problème technique en fin de séance alors qu’il s’apprêtait à effectuer une série de tours rapides et était visiblement très frustré de ne pas avoir pu tenter sa chance.

Du côté français, Jules Cluzel (Forward Racing) et Valentin Debise (Speed Up) partiront côte à côte en seizième et dix-septième positions, tandis que Mike di Meglio (Tech3 Racing) est 29ème.

L’après-midi a été particulièrement difficile pour Scott Redding (Marc VDS Racing) puisqu’une chute dès le début des qualifications l’a contraint à passer la plus grande partie de la séance au garage à regarder son équipe essayer de réparer sa moto. Il partira en treizième position.

Axel Pons (Pons Racing), Valentin Debise, Alex Baldolini (Forward Racing) et Randy Krummenacher (GP Team Switzerland Kiefer Racing) ont tous chuté. Le pilote wildcard Steven Odendaal (MS Racing) s’est de son côté fait une grosse frayeur mais s’est magnifiquement rattrapé pour rester au guidon de sa Suter.

Tags:
Moto2, 2011, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, QP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›