Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi : “La deuxième ligne était à notre portée”

Rossi : “La deuxième ligne était à notre portée”

Victime d’une chute qui lui a fait perdre une vingtaine de minutes en début de séance de qualifications, le pilote du team Ducati regrette de ne pas avoir pu faire mieux que douzième mais reste toujours aussi motivé pour la course de Jerez.

La séance de qualifications du Grand Prix bwin d’Espagne a été marquée par de nombreuses chutes et a été particulièrement frustrante pour Valentino Rossi. En progrès depuis le début du week-end, l’Italien s’était classé dans le top 6 lors des trois séances d’essais et pouvait légitimement espérer une place aux avant-postes à l’issue des qualifications. Le sort en a cependant voulu autrement et le pilote du team Ducati s’est retrouvé dans les graviers dès le début de la séance suite à une chute qui lui a coûté très cher. Rossi a consacré le temps qui lui restait à travailler sur sa configuration course et n’a finalement pas eu l’opportunité de chausser les pneus tendres pour viser un meilleur chrono. L’ex-Champion du Monde est cependant loin d’être démoralisé et espère prendre un bon départ pour la course de demain, sur un circuit où il a connu de nombreuses réussites.

Valentino Rossi - 12ème - 1‘40.185

“Nous aurions vraiment pu nous passer de cette chute parce que j’avançais plutôt bien avec l’une des deux motos, celle que je préfère, et que j’aurais pu la tester avec le pneu tendre en fin de séance. J’ai fait un tour avec l’autre moto, qui était très différente, et ça n’a pas bien marché. Je n’étais pas à l’aise et j’étais plus lent que ce matin. C’est dommage. Si je devais faire une erreur, ce n’était vraiment pas le bon moment parce qu’autrement la deuxième ligne aurait été à notre portée. Nous pouvions être avec Simoncelli, Spies et Dovizioso qui avaient le même rythme que nous. Le top 3 va plus vite, mais la différence n’est pas aussi importante qu’au Qatar. J’aime ce circuit et notre rythme n’est pas si mauvais. Nous verrons ce que nous pouvons faire si nous prenons un bon départ.”

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Valentino Rossi, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›