Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa sauve le team Repsol Honda à Jerez

Pedrosa sauve le team Repsol Honda à Jerez

Suite à l’abandon de Casey Stoner et aux mésaventures d’Andrea Dovizioso, la seconde place de Dani Pedrosa est le seul résultat qu’a pu célébrer le team Repsol Honda à Jerez à l’issue d’une course chaotique.

Avec Casey Stoner et Dani Pedrosa en tête de la grille du Grand Prix bwin d’Espagne et Andrea Dovizioso en sixième position, le team Repsol Honda aurait pu faire carton plein à Jerez mais a finalement été l’une des principales victimes d’une course cauchemardesque.

Bien parti depuis la pole position, Stoner occupait la seconde position avant que Valentino Rossi ne tente de passer l’Australien au bout de la ligne droite, à un endroit qui aura fait de nombreuses victimes dans les trois catégories. Rossi a essayé de passer à l’intérieur mais a complètement manqué son freinage et a embarqué Stoner dans sa chute. Le pilote du team Repsol Honda a tenté de repartir en piste mais a finalement été contraint d’abandonner.

Casey Stoner

“Nous avons pris un bon départ et la moto se comportait bien sur les premiers tours, puis les pneus ont commencé à bouger un peu et j’ai donc essayé de les conserver au cas où il pleuve. Je voulais avoir l’opportunité de me battre sur le sec face aux Espagnols ici et j’étais donc un peu déçu de devoir courir sur le mouillé. Nous étions cependant compétitifs sur le mouillé comme sur le sec et c’est important parce que c’est une piste qui ne me réussissait pas auparavant. Je suis très déçu de ce qui s’est passé parce que le team avait travaillé très dur tout le week-end et que nous repartons les mains vides. En ce qui concerne l’accident, j’ai entendu Valentino arriver, je n’étais pas vraiment inquiété par ceux qui nous suivaient à ce moment de la course et je lui avais donc laissé la place pour passer. C’est un fait de course et nous ne pouvions rien faire pour l’éviter. Ce qui est plus frustrant est de voir que les commissaires de piste se sont occupés de Valentino et pas de moi, c’était incroyable. Maintenant je vais simplement penser à la prochaine course à Estoril et je pense que nous serons de nouveau compétitifs là-bas.”

Pedrosa n’a peut-être pas réussi son début de course mais sera le seul à repartir de Jerez pleinement satisfait de sa prestation. Après avoir perdu plusieurs places en début d’épreuve, Pedrosa est progressivement remonté et est allé jusqu’à inquiéter Jorge Lorenzo lorsque ce dernier occupait la tête de la course. Le Catalan a cependant souffert de son épaule, dont il se fera opérer en début de semaine, sur la seconde partie de la course et n’a pas pu rattraper son rival.

Dani Pedrosa

“La course a été difficile. Beaucoup de pilotes m’ont doublé au début et je pensais que c’était fini. Je savais cependant que la course serait longue et que ce serait compliqué au niveau des pneus. J’étais un peu nerveux après mon mauvais départ mais quand j’ai réalisé que j’avais été plus rapide dans mon premier tour que durant le warm-up je me suis calmé et je me suis mis à progresser. J’ai trouvé un bon rythme et je me suis concentré à fond pour ne pas faire d’erreur. Beaucoup de pilotes chutaient et il fallait tenir bon. J’ai essayé de rattraper Lorenzo lorsque j’ai vu qu’il n’avait qu’une seconde d’avance mais mes pneus étaient trop usés au bout de dix tours, je ne pouvais plus ouvrir les gaz à fond en ligne droite parce que ça glissait trop. Lorsque Spies a chuté, j’avais assez d’avance sur Nicky pour garder la seconde place et j’étais vraiment très, très content au moment de franchir la ligne d’arrivée. Le week-end a été dur avec ma blessure au bras, aujourd’hui il était engourdi et je manquais de force mais courir sur le mouillé m’a aidé parce que le pilotage est moins agressif que sur le sec. Partir de Jerez avec une seconde place, après avoir pris la troisième place au Qatar, est incroyable. Nous sommes à neuf points du leader du Championnat et ce sera un bon écart lorsque nous reprendrons le Championnat à Estoril. Vendredi nous n’étions pas sûrs que ça vaille le coup de courir ici et nous avons pensé à déclarer forfait pour planifier l’opération. Cette seconde place est donc incroyable. Nous avons connu une belle réussite mais maintenant je vais devoir me faire opérer. Personne n’aime avoir recours à la chirurgie mais cette fois c’est différent parce que je veux vraiment me débarrasser de la douleur et de mes problèmes afin de retrouver la pleine forme.”

Andrea Dovizioso semblait quant à lui bien parti puisque l’Italien occupait la quatrième position à la mi-course. Deux sorties de piste ont néanmoins anéanti ses chances de lutter pour quoi que ce soit et ‘Dovi’ a finalement décidé de rentrer au garage pour changer de pneus et repartir en piste pour finir la course. Dernier à franchir la ligne d’arrivée, l’Italien a terminé douzième.

Andrea Dovizioso

“Je suis très déçu de ce qui est arrivé aujourd’hui. Nous devons trouver comment c’est arrivé parce que je sentais que le pneu arrière ne se comportait pas normalement. Je crois que le ‘traction control’ était loin d’être parfait pour ces conditions et que ça nous a posé des problèmes. Le pneu patinait beaucoup trop et la gomme a surchauffé. A dix tours de l’arrivée c’était devenu trop dangereux et j’ai décidé de rentrer au stand pour changer de pneus et finir la course dans les points. C’est vraiment dommage parce que nous étions très compétitifs sur le mouillé et que j’avais l’occasion de faire un bon résultat.”

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Casey Stoner, Andrea Dovizioso, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›